[IFA] Marshall va lancer deux enceintes intelligentes intégrant Alexa

Les nouvelles enceintes intelligentes de Marshall

Depuis les années 60, Marshall a bâti sa renommée avec ses amplificateurs pour guitare. La compagnie anglaise se pique récemment de commercialiser des casques et enceintes, et pour coller à l’air du temps, elle s’apprête à sortir l’Acton II Voice et la Stanmore II Voice, deux enceintes intelligentes fonctionnant avec Alexa. Le support de Google Assistant devrait arriver avant la fin de l’année.



>> 
Marshall présente son casque Major III


Marshall a annoncé son entrée sur le marché de plus en plus convoité des enceintes intelligentes lors de l’IFA de Berlin. Le design des Action II Voice et Stanmore II Voice ne désorientera pas les fans de la marque, avec leur grille en tissu orné du mythique logo et leur corps recouvert de vinyl texturé. Malgré leur aspect extérieur très classique (ou plutôt rock’n’roll), ces enceintes sont devenues intelligentes grace à l’intégration d’Amazon Alexa, et plus tard de Google Assistant. Marshall ne manque pas de faire l’analogie entre ses amplis guitare et sa nouvelle gamme d’enceintes en proposant aux futurs acquéreurs plusieurs types d’utilisation propres aux musiciens : « Alexa, est là pour vous aider tandis que vous êtes occupé à autre chose. Vous ne vous rappelez plus du titre d’une chanson ? Donnez les paroles à Alexa et elle la retrouvera. Vous cherchez les prochaines dates de concert de votre groupe préféré ? Demandez-lui. Alexa peut aussi vous aider à accorder votre guitare, apprendre la théorie musicale”.

Les enceintes Acton II Voice avec Amazon Alexa et Stanmore II Voice et Amazon Alexa seront vendues sur le site de Marshall au prix de 299 $ (256 €) et 399 $ (342 €) respectivement. L’Acton II Voice sera disponible à compter du 9 novembre, tandis que le Stanmore II Voice le sera dès le 2 octobre. Les deux articles sont disponibles en précommande dès aujourd’hui. 


>> À lire : 
Soundbar 500 et 700 : Bose opte pour Alexa sur ses enceintes
>> Plus : Des hackers transforment un Amazon Echo en espion