[Test] Ford Edge : Sync 3 + Waze en mode surdimensionné

Au moment de prendre la route des vacances certains hésitent : train ou voiture ? Et si la solution idéale était de prendre une voiture qui fait la taille d’un train ? On exagère à peine mais le Ford Edge est tout simplement immense. Dans le catalogue de Ford il vient au-dessus du Kuga et vante sa conception et son esprit américains que traduisent ses dimensions XXL. Chez Tom’s Guide, nous sommes tout sauf grossophobes. Nous avons donc décidé de tester le SUV survitaminé de Ford.




Ford Edge (2018) St-Line

On aime
  • SUV Stylé
  • Ultra confortable
  • Sync 3 + Waze
On n’aime pas
  • Consommation
  • Direction atypique
Verdict :

Le Edge est un SUV atypique. Sa grande carcasse est mise, avant tout, au service du confort des passagers, et du conducteur en premier lieu. A l’intérieur c’est Byzance : équipement tech complet, praticité et habitabilité… Des arguments qui tranchent aussi avec son look très agressif. Seul inconvénient : ses dimensions XXL limitent parfois les sensations sur la route.

plus

Oui – Parce qu’on se perd dedans

L’énorme boîte de Gloomhaven se perd dans le coffre du Edge

Il y a de la place pour les bras, on peut y écarter les coudes, allonger les pieds… c’est la première sensation qui frappe l’esprit lorsqu’on rentre dans un Ford Edge : on déborde de place. Malgré un habitacle assez volumineux et chargé visuellement l’espace ne manque pas à l’avant. Quant à l’arrière, on s’y perdrait presque. Conséquence directe : le Edge est confortable, et cela se ressent notamment sur les longs trajets. S’il ne bat pas le record du plus grand coffre, ses 602 litres le placent tout de même parmi les modèles les plus spacieux. 

Oui – Pour Ford Sync et sa compatibilité avec Waze

À quelques heures du lancement du Mondial de l’Auto 2018, les marques auto se succèdent pour annoncer leur compatibilité avec Waze, le GPS communautaire. Chez Ford, cette option fonctionne depuis le printemps, et elle fonctionne très bien. Sur le Edge ça se traduit de la manière suivante : on relie son smartphone Android ou son iPhone à son tableau de bord. Ensuite, il n’y a plus qu’à lancer Waze pour retrouver en mode miroir sur l’écran du Edge l’interface de son GPS communautaire préféré… et avec elle toutes les fonctionnalités qui rendent l’application indispensable (gestion des embouteillages, accidents, prix des carburants, etc.). Bien évidemment, les possesseurs d’iPhone seront ici limités par les restrictions de Carplay. Apple privilégiant son GPS ‘Plans », il n’est pas encore possible de lancer Waze via Carplay. 

Non – Parce qu’il manque un peu de mordant

Si le Edge est, sans contestation possible, confortable et agréable à l’usage qu’en est-il des sensations de conduite ? Globalement la route en Ford Edge est très agréable, surtout les longs trajets où le confort de son habitacle préserve le chauffeur et ses occupants. En zone urbaine, il faudra quelque temps pour se faire aux dimensions XXL de l’engin et à sa direction quelque peu surprenante. Mais de manière générale, la motorisation nous a semblé légèrement en deçà de ce qui pourrait être proposé sur un véhicule d’un tel gabarit. Malgré une fiche technique prometteuse (210 Ch et 450 Nm pour notre version 2.0 TDCi) notre Edge nous a parfois rappelé qu’il fleuretait dangereusement avec les 2 tonnes sur la balance…