Voyager 2 aux arrive aux confins de notre système solaire

La sonde Voyager 2 va bientôt rejoindre sa grande sœur Voyager 1 dans l’espace interstellaire. Les ingénieurs de la NASA ont remarqué une augmentation des rayons cosmiques qui indiqueraient qu’elle est sur le point de quitter le système solaire.
Parti le 20 août 1977, Voyager 2 sera bientôt le deuxième objet construit par l’être humain à pénétrer dans l’espace interstellaire. La NASA a effectivement détecté une augmentation de 5 % des rayons cosmiques la frappant depuis fin août, ce qui suggère que la sonde est sur le point de traverser l’héliopause, la barrière qui sépare l’héliosphère (zone d’influence du Soleil) du monde interstellaire.

Voyager 1, sa grande sœur, a effectué la même traversée en août 2012, mais elle a quitté la bulle de vent solaire en suivant une trajectoire différente. Ce qui indique donc que le départ de Voyager 2 du système solaire pourrait prendre beaucoup plus de temps que l’on croit. En outre, les frontières de l’héliosphère changent à des moments donnés, notamment à cause du milieu interstellaire et également des cycles d’activités de 11 ans du soleil.

« Nous voyons un changement dans l’environnement de Voyager 2, il n’y a aucun doute à ce propos », explique Edward Stone, professeur de physique au California Institute of Technology. « Nous allons en apprendre beaucoup dans les mois qui viennent, mais nous ne savons toujours pas quand nous atteindrons l’héliopause. Nous n’y sommes pas encore, c’est la seule chose dont nous soyons absolument certains. »

>>> Lire aussi 60 ans en 60 secondes : la NASA paie sa vidéo d’anniversaire