La Huawei Watch GT fait l’impasse sur Android Wear OS

Huawei a dévoilé ses dernières créations lors d’une conférence de presse à Londres le 16 octobre. Parmi les produits présentés, la Watch GT, une montre connectée fonctionnant sans le système d’exploitation dédié de Google. En lieu et place d’Android Wear OS, la Watch GT de Huawei va tourner sous Lite OS, contrairement à ses deux prédécesseurs ; ce qui lui permettrait d’augmenter la durée de vie de sa batterie. En effet, selon la marque chinoise, sa nouvelle montre connectée profitera d’une « architecture à double chipset ». Cette dernière sera composée d’une section à faible consommation de la batterie pour des tâches simples comme l’analyse du sommeil, et d’une autre partie plus énergivore pour les activités complexes comme le coaching sportif.

>>> Voir le guide d’achat : Montres et bracelets connectés : comment choisir ? Lequel acheter ?

Grâce à ce système, l’appareil d’Huawei offrira trois modes selon l’autonomie de la batterie. Il sera donc possible d’utiliser la Watch GT pendant 30 jours lorsque les fonctionnalités sont limitées à l’affichage des notifications venant d’un smartphone et au suivi du rythme cardiaque. L’autonomie sera réduite à deux semaines si l’utilisateur active l’analyse du sommeil et elle ne sera plus que de 22 heures lorsque toutes les fonctionnalités, y compris l’écran, sont allumées en permanence.

Si Android domine le marché des smartphones avec une présence sur 85% des produits du marché, son système d’exploitation reste peu utilisé sur les smartwatch, plus précisément sur seulement 10,3% de tous les modèles expédiés en Europe de juillet à septembre de cette année, selon IDC.