Uber installe(rait) ses vélos électriques en France

Uber ne communique pas encore officiellement sur l’arrivée de Jump en France. Les premières informations proviennent de Business Insider France. On peut ainsi voir que la section Jump du site d’Uber a été localisée en français. Des éléments qui vont dans le sens des rumeurs. Bien évidemment, les États-Unis ont été servis en primeur, mais Paris serait en lice, la firme américaine ayant rencontré des responsables de la capitale française. Nommé Jump, ce nouveau service découle du rachat de la société éponyme par Uber en mars dernier.

Une première flotte de vélos électriques a été déployée à Berlin cet été. Les véhicules y sont accessibles via l’application Uber. Une fois le trajet effectué, nul besoin de le déposer à une borne spécifique, il suffit de trouver un élément permettant d’accrocher son l’antivol en U pour attacher le vélo JUMP à n’importe quel range-vélos public prévu à cet effet.  

En France, la société américaine se frottera à Vélib’ dont 16 % des vélos sont désormais électrifiés. Néanmoins, son arrivée donnera plus de choix au consommateur. Actuellement, le marché parisien compte déjà huit fournisseurs de moyens de locomotion alternatifs. Les partisans du « moins d’effort » peuvent profiter de scooters, vélos et trottinettes en libre-service, dont celles de Txfy depuis septembre, concurrent direct d’Uber sur le marché des VTC.

>>> A lire sur Nexxdrive : Les meilleurs vélos électriques pliants pour la ville

Uber ne se cantonne plus au seul service de transport privé. En mai dernier, son directeur général, Dara Khosrowshahi, expliquait que « nous ne voulons pas nous limiter à la voiture. Nous voulons être une plateforme qui proposera des déplacements porte-à-porte, aux clients comme aux villes. Nous souhaitons aussi travailler avec les entreprises de transport public, le métro, le bus, pour intégrer leur offre en temps réel dans l’appli Uber, acheter un ticket de transport avec son smartphone, etc. » Une mutation et expansion qui en passe par le vélo et pourquoi pas la trottinette dans un second temps.