Censurée à la TV, cette pub explose sur les réseaux sociaux

La chaîne Iceland bannit l’huile de palme de ses rayons

Pour lutter contre la disparition des forêts primaires, remplacées par des palmeraies industrielles, la chaîne de supermarchés anglaise Iceland, en plus de bannir les produits contenant de l’huile de palme, souhaiter faire diffuser une publicité qui en dénonçait les méfaits. Celle-ci a été interdite en Angleterre, les autorités estimant qu’elle revêtait un caractère trop politique. Plusieurs stars du show-business et des réseaux sociaux s’en sont offusquées, et ont du coup permis de décupler la portée du message : notre consommation d’huile de palme détruit irrémédiablement la nature, et ce dans des proportions dantesques.

>> La mer baltique est la scène d’un énorme drame écologique

La raison invoquée pour interdire la diffusion de la publicité d’Iceland est qu’elle a été réalisée et financée par Green Peace. Les règles anglaises de diffusion stipulent en effet que les publicités « ne peuvent être diffusées par et au nom d’un quelconque groupe entièrement ou principalement politique ». Si le message de la publicité, narrée par Emma Thompson, est effectivement hautement politique, c’est Iceland, en son propre nom, qui a demandé l’autorisation à Green Peace de la réutiliser. Le PDG de la chaîne de supermarché admet même qu’il cherchait à créer l’émotion, à des fins mercantiles plus que politiques, à quelques semaines des fêtes de fin d’année.

L’industrie de l’huile de palme est si importante pour tous les acteurs de l’agroalimentaire que l’on pourrait même imaginer que cette interdiction est dûe à une action de lobbying visant à faire taire les écologistes de tout poil. Celle-ci n’a pourtant pas eu l’effet escompté, puisque les réseaux sociaux se sont emparés de la cause. Une campagne de soutien sur Change.org a déjà recueilli plus de 600 000 signatures et des stars du Net et de la télévision ont aussi déclaré leur soutien.

>> À lire : 
En Chine, un robot humanoïde a présenté le JT