Netflix envisage des abonnements moins chers, mais limités au mobile

Netflix souhaite augmenter le nombre de ses abonnés en s’adaptant aux marchés locaux. Le numéro 1 de la SVOD mène actuellement un premier test en Malaisie. La première option coûte 17 MYR (Ringgit malaisien) soit environ 4 euros par mois. A ce prix, les utilisateurs peuvent regarder des films et des émissions en continu sur un unique appareil mobile, un smartphone ou une tablette.

Appelée Plan basique, la prochaine offre est proposée à 33 MYR (environ 8 dollars). Les abonnés regarderont le contenu sur une télé ou un ordinateur, mais la qualité restera au niveau standard. S’ils souhaitent visionner des séries en HD, ils débourseront 42 MYR, soit 10 dollars par mois.

Netflix change de stratégie

Cette nouvelle tarification aligne les prix de Netflix avec ceux des acteurs locaux comme iFlix, son offre atteint 3 dollars par mois. Auparavant, les forfaits Basic et Standard étaient identiques aux prix pratiqués aux États-Unis. Pourtant, le travailleur malaisien moyen ne gagne qu’environ 400 dollars par mois. Par conséquent, la compagnie américaine n’était pas assez compétitive face à ces concurrentes locales.

Netflix compte actuellement 137 millions d’abonnés, dont 79 millions habitent hors des États-Unis. La société envisage les pistes possibles pour augmenter son chiffre d’affaires, avant l’arrivée de nouveaux services de streaming comme Disney+.
Pour l’instant ces options tarifaires ne sont pas destinées aux autres marchés. Pourtant, il y a fort à parier que des utilisateurs seraient intéressés par un Netflix limité et à moindre coût. 

>>> Lire aussi : La plateforme de streaming de Disney s’appellera Disney+