Le ministre japonais, responsable de la cybersécurité, n’a jamais touché un PC de sa vie

Yoshitaka Sakurada, 68 ans, n’a jamais utilisé un ordinateur. Ses employés le font à sa place. Tout ceci ne serait pas problème si M. Sakurada n’était pas en charge de la cybersécurité au Japon.

Dans le monde politique, il arrive qu’une personne occupe une poste particulier, sans avoir une connaissance approfondie de son domaine. Le cas de Yoshitaka Sakurada, le ministre japonais de la cybersécurité, constitue une bonne illustration. Malheureusement, le sujet dont il est dépositaire est très technique.

Yoshitaka Sakurada, un ministre déconcertant

Les parlementaires nippons ont été naturellement déconcertés lorsque, M. Sakurada a semblé confus lorsqu’on lui a posé une question relative à l’utilisation des clés USB dans les centrales nucléaires. « Je ne connais pas bien les détails. Alors, pourquoi ne pas demander à un expert de répondre à votre question si nécessaire ? » Il a ensuite ajouté qu’il gère ses propres entreprises depuis l’âge de 25 ans. Ainsi, il ne s’est jamais servi d’un PC, ses employés le font à sa place.

Le ministre n’est pas à son coup d’essai. Il supervise également les Jeux olympiques de 2020 et le journal The Asahi Shimbun a souligné « son don pour donner des réponses imprévues ». En effet, ses propos relatifs à la préparation de cet évènement mondial « ont montré un manque étonnant de compréhension des questions fondamentales»

>>> Lire aussi : Premiers essais commerciaux réussis pour un taxi sans pilote à Tokyo