Nintendo Switch : la mise à jour 6.2.0 se fait déjà pirater

Alors qu’elle a été déployée le 20 novembre dernier, la mise à jour 6.2.0 du firmware de la Nintendo Switch a déjà été piratée.

Nintendo avait pourtant tout fait pour protéger sa console des tentatives d’installer des homebrews et des jeux piratés. La version 6.2.0 était justement censée corriger toutes les failles permettant de contourner les protections de la Switch, et notamment celle du Secure Boot intégré à la puce Tegra. Il aura fallu trois jours seulement à deux utilisateurs de la console, connus sous les pseudonymes de @elmirorac et @SciresM sur Twitter, pour venir à bout de la nouvelle protection de la Switch.

Rappelons que la mise à jour vers le dernier firmware en date est impérative pour pouvoir se connecter à l’aide de son compte et utiliser tous les services en ligne de la console. Nintendo bannit la  moindre incartade des utilisateurs en cas de détection d’une console piratée.

Reste à savoir combien de temps ce hack tiendra avant que Nintendo revienne avec un nouveau firmware… Qui se fera probablement pirater aussi sec, c’est certain.

>> Nintendo Switch Online : tout savoir avant de s’abonner