Apple est à nouveau poursuivi en recours collectif

Apple est à nouveau poursuivi par des clients mécontents. Cette fois-ci, c’est un défaut de conception des MacBook et des iMac qui est mise en cause. Le constructeur n’aurait pas installé de grilles de filtrage sur ses ordinateurs, ce qui aurait conduit à des baisses notables de performance, à l’encrassage des cartes mères de certains appareils, ou encore à l’apparition de traces noires sur l’écran des MacBook.

Les clients floués estiment que ce défaut de conception a entraîné des frais de réparation exagérés, la marque à la pomme n’hésitant pas à facturer des sommes allant jusqu’à 600 $ (532 €). Hagens Berman Sobol Shapiro, le cabinet d’avocats coordonnant ce recours collectif a déjà obtenu gain de cause contre Apple par le passé. On se souvient notamment que la compagnie a assigné Apple en justice en début d’année pour une affaire de limitation des performances des iPhones.

Seuls sont concernés les modèles de MacBook et d’iMac vendus entre 2013 et aujourd’hui. Les avocats affirment ainsi : « Apple refuse de remédier à ce défaut de conception, obligeant ainsi ses clients à dépenser jusqu’à 500 $ ou plus encore — selon les composants touchés — pour corriger le problème […] Nous estimons que Apple doit le remboursement de ces frais aux acheteurs de ces ordinateurs haut-de-gamme ». Souhaitons que cette affaire aura pour conséquence de faire baisser les tarifs des réparations de la compagnie (notoirement élevés) pour l’ensemble des consommateurs.