Shadow dévoile Hive, une interface qui permet de customiser ses jeux vidéo

C’est au cours d’un événement intitulé Shadow World, que l’entreprise française Shadow a dévoilé une nouvelle interface, qui propose de dialoguer, de partager son écran et même de customiser certains jeux vidéo.

Hive, c’est donc le nom de la toute nouvelle interface de Shadow. Pour mémoire, Shadow est un service de jeu vidéo en streaming : il permet de jouer sur un tout petit PC, un smartphone ou une tablette à des titres qui exigent théoriquement un gros PC de gaming. Nous avons testé le service il y a quelques mois : Shadow PC – on a testé le PC gaming dans le cloud.

Grâce à Hive, il est désormais possible de discuter en direct avec d’autres abonnés au service, de partager son écran ou même d’apporter des fonctionnalités inédites à certains jeux vidéo. Pour l’occasion, Shadow s’est associé à Nadeo, un studio de développement qui appartient à Ubisoft depuis 2009, et à qui l’on doit la série de jeux Trackmania. Les deux entreprises se sont donc allié afin d‘offrir gratuitement aux abonnés à Shadow une licence de Trackmania² Stadium. Pourquoi ce titre en particulier ? Grâce à la nouvelle interface Hive, il est possible d’ajouter des effets inédits sur le circuit de Trackmania² Stadium, afin d’en accroître la difficulté : pluie, pixellisation, inversion des commandes, effets à la Matrix… Tout y est pour rendre la course plus fun. En clair, Hive permet de customiser un jeu en lui ajoutant des effets non prévus à l’origine. Shadow souhaite maintenant que d’autres éditeurs jouent le jeu et travaille de concert avec le service de streaming de jeu, tout en comptant sur la communauté pour lui apporter de nouvelles idées.

Les inscriptions à la version bêta test de Hive commencent dès aujourd’hui. D’ici deux semaines, celles et ceux qui auront eu la chance d’être sélectionnés pourront tester toutes les fonctionnalités de Hive, le lancement en version finale étant prévu en début d’année prochaine.

Shadow a profité de l’événement pour annoncer que le service comptait désormais plus de 50 000 abonnés. Présent en France, dans quelques pays d’Europe, mais également dans quelques parties des Etats-Unis, l’entreprise française ne compte pas s’arrêter pas là. Shadow compte conquérir l’ensemble de l’Europe occidentale et couvrir la totalité des USA d’ici 2019.