Le petit porno du matin au Starbucks, c’est terminé

Starbucks souhaite que ses enseignes restent un lieu sécurisé, ouvert à tous et surtout convivial. Or tous les clients ne semblent pas soucieux du respect des autres, à commencer par ceux qui se permettent de regarder des contenus inappropriés sur leur smartphone ou leur PC Portable. En conséquence,  le blocage des sites pornographiques commencera dans les établissements situés aux États-Unis dès 2019. Toutefois, lors d’une interview accordée à Business Insider, le porte-parole de la chaîne n’a pas précisé comment ils comptent procéder. Il a seulement déclaré l’existence de plusieurs essais afin que les autres sites ne soient pas accidentellement bloqués.

Une pétition de 26.000 signatures

Cette décision constitue une réponse à la pétition lancée par le groupe anti porno Enough is Enough. Le texte est particulièrement virulent : « Starbucks garde les portes grandes ouvertes pour que les délinquants sexuels condamnés et les clients puissent voler sous le radar des forces de l’ordre en utilisant des services WiFi publics gratuits pour visionner ou envoyer du contenu à caractère pornographique ou se livrer à des activités prédatrices. »

Enough is Enough a mené cette campagne pendant 2 ans. À titre de comparaison la chaîne McDonald bloque déjà les sites pornos sur ses réseaux Wifi depuis 2016. Si le blocage commence aux Etats-Unis dans les prochaines semaines, tout porte à croire qu’il sera étendu aux autres cafés Starbucks à travers le monde par la suite. 

>>> Lire aussi : Negligee, le premier jeu porno (non censuré) de Steam