Comparatif drones : comment choisir ? Lequel acheter ?

1 : De 20 à 1700 euros : tout savoir sur les drones de loisirs 2 : Quelle taille choisir ? 3 : Un drone, ça se pilote comment ? 5 : Et question autonomie, ça donne quoi ? 6 : Que valent les caméras embarquées ? 7 : Les vols en immersion, c’est quoi ? 8 : Vols en FPV : les sensations fortes ! 9 : La checklist avant le décollage 10 : Réparer après un crash ? 11 : Drones de loisirs, drones civils ? 12 : Comment savoir si on peut piloter légalement ? 13 : Comment savoir où voler – et où ne pas voler ? 14 : La loi va-t-elle évoluer ? 15 : Des nuisances sonores ? 16 : Quels sont les accessoires indispensables ? 17 : En bref : les conseils pour bien débuter 18 : Le jargon du drone 19 : Bilan : quel drone choisir ?

Le contrôleur de vol : intégré ou en kit ?

Un contrôleur de vol pour FPV racer par la société française YupiFC.

Le Flight Controllercontrôleur de vol en français – est l’outil qui s’occupe de la gestion de l’appareil. Il s’agit sans doute du composant qui a le plus progressé ces dernières années en profitant de la miniaturisation de l’électronique. Sur les petits appareils, on ne peut pas choisir son contrôleur de vol, il est intégré sur la carte mère. En règle générale, sur les appareils de marque, le contrôleur est imposé par le constructeur et le changer n’est pas possible, ou pas facile.

En revanche, certains multirotors sont livrés sans contrôleur de vol : il faut choisir le sien. Cela fait partie d’un processus de montage de drone assez complexe qui nécessite de passer du temps sur des sites spécialisés pour comprendre. Prévoyez des séances de micro soudures et des soirées à peaufiner les réglages… 
Mais finalement, quelles sont les différences entre tous ces contrôleurs ? Les caractéristiques des plateformes se valent, sauf pour un usage très pointu. Dans le cas des contrôleurs haut de gamme, il est possible de procéder à des réglages sur PC et Mac, voire sur smartphone pour ceux dotés d’une puce Bluetooth. Les options se révèlent parfois un peu trop complexes, à tel point que le néophyte confronté à ces outils ne sait pas par où commencer. Quand on débute, mieux vaut opter pour un contrôleur de vol préréglé en usine.

Sommaire :

  1. De 20 à 1700 euros : tout savoir sur les drones de loisirs
  2. Quelle taille choisir ?
  3. Un drone, ça se pilote comment ?
  4. Le contrôleur de vol : intégré ou en kit ?
  5. Et question autonomie, ça donne quoi ?
  6. Que valent les caméras embarquées ?
  7. Les vols en immersion, c’est quoi ?
  8. Vols en FPV : les sensations fortes !
  9. La checklist avant le décollage
  10. Réparer après un crash ?
  11. Drones de loisirs, drones civils ?
  12. Comment savoir si on peut piloter légalement ?
  13. Comment savoir où voler – et où ne pas voler ?
  14. La loi va-t-elle évoluer ?
  15. Des nuisances sonores ?
  16. Quels sont les accessoires indispensables ?
  17. En bref : les conseils pour bien débuter
  18. Le jargon du drone
  19. Bilan : quel drone choisir ?