Un rappeur attaque Fortnite en justice pour avoir emprunté ses pas de danse

La danse a une importance primordiale dans Fortnite. Epic Games a depuis longtemps réalisé le pouvoir d’attraction de ces mouvements qui servent aussi bien à personnaliser l’expérience de jeu, qu’à proposer des modes originaux (la Boogie Bomb par exemple) et des achats in app très lucratifs, à travers les emotes. Certains artistes se sentent floués par Epic Games et voudraient obtenir une part du pactole amassé par la compagnie.

>> Un bundle Fortnite/NVIDIA pour pour tout achat d’une GTX

La compagnie était depuis un certain temps sous le feu des critiques. De nombreux artistes, des rappeurs issus de la communauté afro-américaine notamment, reprochent à Epic d’emprunter sans leur consentement les pas de danse qu’ils ont créés. Le rappeur 2 Milly accuse le développeur d’avoir utilisé son « Milly Rock » sans autorisation et va donc porter plainte devant les tribunaux.

2 Milly déclare ainsi qu’il n’a jamais été dédommagé pour l’utilisation de « Milly Rock » et qu’Epic ne lui a même pas demandé la permission. Les avocats de l’artiste justifient donc leur démarche : « ce n’est pas la première fois que Epic Games s’approprie de manière indue l’image des artistes afro-américains. Notre client Lenwood “Skip” Hamilton attaque la compagnie pour des faits similaires à cause du personnage de Cole Train dans leur franchise Gears of Wars. Epic ne peut être autorisé à continuer de s’approprier ce qui ne leur appartient pas ».

>> À lire : Les meilleures manettes pour jouer sur iOS et Android