Des Bitcoins ou la vie : les américains subissent une vague de chantage à la bombe par email

Les États-Unis sont frappés par une vague d’attentats d’un genre nouveau. Des internautes aux quatre coins du pays ont subi un chantage à la bombe. Faute de recevoir une rondelette somme en Bitcoins les hackers menacent de faire exploser une bombe.

>> La vertigineuse chute libre du Bitcoin

Des dizaines de commerces et d’entreprises basés sur tout le territoire étasunien ont reçu un email de chantage ressemblant à cela : « Bonjour. Mon mercenaire a déposé une bombe (azoture de plomb) dans l’immeuble où vous travaillez. Le mercenaire a fabriqué la bombe en suivant mes instructions. Elle peut être cachée n’importe où, car elle est de petite taille. Cette bombe ne pourra pas détruire la structure du bâtiment, mais si elle détonne, il y aura beaucoup de blessés […] Mon partenaire surveille la situation aux environs de l’immeuble. S’il remarque la moindre activité suspecte, la bombe explosera. Je peux appeler et tout arrêter si vous me transférez 20 000 $ en Bitcoin […] Ma garantie ne sera valide qu’après trois confirmations par blockchain. Vous devez régler la transaction avant la fin de la journée ».

Ce genre de lettre a forcément créé une vague de panique et des évacuations d’immeubles par dizaines, mais dans aucun des cas les forces de police n’ont trouvé de trace de bombe. Il semblerait donc que les hackers ont trouvé un scam encore plus inquiétant que d’habitude de soutirer de l’argent aux internautes. Les forces de police sont encore sur le pont pour retrouver le.s responsable.s de ces actes. Une représentante du FBI déclare ainsi : « comme toujours, nous encourageons le public à rester vigilant et à rapporter rapidement toute activité suspecte qui pourrait représenter une menace à la sécurité publique ».