Samsung et IBM s’associent pour fabriquer des puces dédiées à l’IA

IBM a annoncé s’être associé à Samsung. L’entreprise coréenne devient le partenaire exclusif de la compagnie en matière de fabrication de puces électroniques destinées à l’usage professionnel, dans le Cloud et dans les stations de calcul à haute performance notamment utilisées dans le domaine de l’Intelligence artificielle.

>> L’Intelligence Artificielle de Google devient championne d’échecs en 4 heures

Le savoir-faire d’IBM réside désormais dans la conception de processeurs ultra-performants tandis que Samsung possède une meilleure expertise en fabrication de semi-conducteurs. Les puces créées dans le cadre de ce partenariat seront gravées à 7 nanomètres, une finesse de gravure que seuls Samsung et TSMC arrivent à maîtriser en production à l’heure actuelle.

Si l’annonce est importante pour IBM, qui s’est enfin trouvé un partenaire « fiable », elle l’est un peu moins pour Samsung. Sur les 7 milliards de chiffre d’affaires que va générer IBM à partir de ce partenariat, une partie minime (de l’ordre du milliard de dollars selon les observateurs) devrait revenir à l’entreprise coréenne. Rappelons que le chaebol fabrique non seulement des puces électroniques, mais elle vend aussi et surtout de la mémoire, sous forme de RAM, de SSD ou autres supports.

>> Remove.bg : une app qui efface les arrière-plans grâce à l’IA