Bali : l’outil de Microsoft pour mieux contrôler vos données

Les géants de la Silicon Valley (Facebook et les réseaux sociaux tout particulièrement) sont la cible de critiques souvent justifiées pour leur opacité dans la collecte et le traitement de nos informations personnelles. ZDNet a dévoilé hier un projet de Microsoft qui vise à nous rendre le contrôle sur les données que nous partageons.

Bali est un projet en phase bêta développé par Microsoft Research. Les testeurs sont invités par email. Les rares informations disponibles sur le site du projet mentionnent le concept d’Inverse Privacy. « Vos interactions avec diverses institutions — employeurs, municipalités, institutions financières, fournisseurs de soins de santé, services de police, exploitants de routes à péage, chaînes de supermarchés, etc. — créent de nombreuses données personnelles (reçus d’achat et nouvelles ordonnances). Grâce aux progrès de la technologie, les institutions sont devenues bien meilleures que vous en matière d’enregistrement des données. Par conséquent, les données partagées se décomposent en données inversement privées. Le projet Bali tente de s’attaquer à cette inversion de la propriété des informations en créant une nouvelle banque de données personnelles qui donnera aux utilisateurs le contrôle de toutes les informations collectées à leur sujet ».

>> Microsoft préparerait un nouveau type de Surface pour 2019

Les utilisateurs pourront « visualiser, gérer, contrôler, partager et monétiser les données ». Selon ses concepteurs, Projet Bali sera associé à un utilisateur physique par le biais d’une identité vérifiée. Il sera digne de confiance et offrira une transparence totale sur les données de l’utilisateur tout en offrant la garantie que les données d’un utilisateur ne sont pas utilisées sans autorisation. Le projet n’en est encore qu’au stade de la R et D, mais la demande est forte pour des outils de ce genre. Reste à savoir si Microsoft compte vraiment le proposer au grand public à terme.