Le FBI a une unité d’enquête pour les fuites dans les médias

Les fuites se sont multipliées ces derniers temps et le FBI veut se saisir de ce qu’il considère être un problème. Une unité a été créée en vue de limiter les « divulgations non autorisées ». Le document qui confirme son existence rappelle aussi une des missions principales du FBI, enquêter sur les « violations des lois relatives à l’espionnage ».

Jeff Sessions, l’ancien procureur général, avait déjà annoncé l’existence de cette unité en août 2017. Pourtant, d’après les documents disponibles, la cellule aurait été lancée un peu plus tard, au mois d’octobre. Lors de son intervention, M. Sessions avait précisé que le gouvernement avait lancé une vingtaine de poursuites. Un chiffre que Ben Wizner, l’avocat d’Edward Snowden, met en doute.

Selon les informations relayées par The Young Turks, un programme diffusé sur YouTube, les investigations concernant les fuites ont explosé sous l’administration Obama. Les cas ont été traités en vertu de la loi contre l’espionnage. Une des affaires concernait Chelsea Manning qui avait communiqué des informations à WikiLeaks. Elle a écopé de 35 ans et en a purgé 7 avant que le président commue sa peine. Elle est libérée en mai 2017.

>>> Lire aussi : Aux États-Unis, les malfaiteurs utilisent des drones pour pourrir les opérations du FBI