Comparatifs et tests des meilleurs pc portables 2019 par marque

1 : Comment choisir son ordinateur portable ? Ecran, châssis, autonomie, etc. 2 : Acer 3 : La gamme des Aspire E 4 : La gamme des Aspire 6 : La gamme des Macbook 7 : Asus 8 : La gamme des Eeebook 9 : La gamme R 10 : Dell 11 : HP 12 : La gamme Pavilion 13 : Lenovo 14 : Microsoft 15 : MSI

Dell

Dell a toujours su conserver une certaine lisibilité dans ses gammes d’ordinateurs portables, mais cela s’arrête là. Lorsque l’on pénètre dans l’une d’entre elles, on se retrouve face à des références absconses difficiles à déchiffrer. Un processeur plus puissant sur l’un, un peu plus de mémoire vive sur l’autre, les différences sont ténues. 

Ce guide vous aide à trouver rapidement quelle configuration vous correspond, en fonction de vos centres d’intérêts et de votre budget. Nous allons passer en revue les différentes gammes, en allant des moins sophistiquées aux modèles les plus performants.

Dell propose régulièrement des modèles en promotion via la rubrique Déstockage de sa boutique en ligne, accessible à cette adresse.

Attention : Dell conserve le nom de ses gammes d’une année sur l’autre. Aussi, il ne faut pas confondre un Inspiron 5000 de 2017 avec celui de 2016, par exemple. Pour s’y retrouver facilement, ne pas hésiter à comparer les caractéristiques du produit convoité avec celles affichées sur le site de Dell qui ne présente que les gammes les plus récentes.

La gamme des Inspiron série 3000

  • Prix moyens observés : de 300 € à 500 €.
  • À noter : Ecra 15,6 pouces. Conception plastique et performances insuffisantes.

La Série 3000 s’adresse avant tout aux petits budgets qui n’ont que des besoins informatiques de base. D’ailleurs, plusieurs modèles sont commercialisés sans Windows, mais avec Ubuntu Linux. Pour l’instant, sur le site du constructeur, on ne trouve dans cette série que des PC portables équipés d’un écran de 15,6 pouces. À la différence des modèles de l’avant-dernière génération, les nouveaux Inspiron 3000 possèdent un processeur de type Intel Core i3/i5 (ou Intel Celeron pour le modèle le moins onéreux).

Dans cette gamme de prix, les configurations ne sont pas très puissantes et ne proposent pas de dalles Full HD, mais seulement HD (1366 x 768 pixels), ni SSD. La finition, quant à elle, fait la part belle au plastique.

Note de la gamme : 6/10
La Série 3000 n’offre que des  performances très moyennes. Si le modèle 11 pouces a séduit nos confrères du site Laptopmag, il n’est malheureusement pas disponible en France. L’Inspiron 3000 en 15 pouces s’en sort de manière plus mitigée. Il a pour lui un petit prix intéressant et une autonomie satisfaisante d’environ 7 heures 15 minutes. Des qualités insuffisantes face aux piètres performances, grevant la fluidité, et une dalle LCD peu précise en raison de sa définition (1 366 x 768 pixels).

La gamme Inspiron série 5000

  • Prix moyens observés : de 500 € à 900 € (13,3 et 15,6 pouces), de 600 à 1 100 € (17 pouces).
  • À noter : clavier rétroéclairé et écran tactile (modèles 2-en-1). Lecteur optique (sauf modèles 2-en-1).

La Série 5000 est la gamme la mieux achalandée des Inspiron. Avec trois tailles d’écran différentes (13,3, 15,6 et 17,3”) et des modèles 2-en-1, elle offre un large choix. On entre avec elle dans le milieu de gamme de Dell. C’est là que l’on voit apparaître les claviers rétroéclairés (sur les modèles « 2-en-1 » dont l’écran tactile pivote sur 360 degrés), des dalles Full HD, des SSD ou encore des configurations puissantes intégrant en particulier les tout derniers processeurs Intel Core de huitième génération (Core i5-8250U et i7-8550U).

Les configurations 2-en-1 sont de plus fournies avec un stylet, afin de dessiner ou prendre des notes directement à l’écran. Les modèles « classiques » (non 2-en-1) ne sont pas équipés d’un clavier rétroéclairé mais disposent d’un graveur de DVD. Les puces graphiques de toutes ces machines sont basiques (Intel HD 620 ou AMD Radeon 530). Certains modèles intègrent toutefois une GeForce MX150, légèrement plus performante.

Note de la gamme : 7/10
Avec la Série 5000, Dell parvient à combler les attentes des petits budgets en proposant des machines bien finies, avec des composants plutôt bien équilibrés. Si les configurations US testées par nos collègues de Laptopmag n’ont pas vraiment convaincu (voir le test de l’Inspiron 5000 17,3 pouces et celui de l’Inspiron 5000 13,3 pouces 2-en-1), il faut voir que les composants intégrés sont moins performants (simple disque dur pour le 13,3 pouces et définition 1 600 x 900 pixels pour le 17,3 pouces) que ceux que l’on trouve actuellement dans les machines vendues par Dell France. Dans tous les cas, l’écran ne se montre pas particulièrement éclatant et l’autonomie, d’environ 6 heures, ce qui est un peu juste.
Dans un test récent, l’Inspiron 15 5000 se voit même attribué la note de 2/5, en raison d’un écran de piètre qualité et d’une autonomie à peine supérieure à 5h. Des défauts que l’on retrouve dans le test de l’Inspiron 17 5000.

La gamme Inspiron série 7000

  • Prix moyens observés : de 900 à 1200 € (13,3 et 15,6 pouces). De 1000 à 1500 € (modèles 2-en-1).
  • À noter : caméra frontale infrarouge pour Windows Hello. Modèles convertibles en tablette (écran tactile pivotant à 360 degrés). Modèles 4K.

La Série 7000 est la plus aboutie des Inspiron. Dell la décline en modèles de 13,3 pouces et 15,6 pouces, ainsi que des versions 13,3 pouces, 15,6 pouces et 17,3 pouces transformables. Pour ces derniers, l’écran peut être complètement retourné pour en profiter en mode tactile, ce qui fait le modèle 17,3 pouces le plus grand transformable en tablette.

La finition de ces modèles est soignée avec une coque entièrement composée en aluminium brossé, disponible en deux coloris (argent et champagne) et un clavier rétroéclairé. Résolument haut de gamme, cette machine se décline en une quinzaine de configurations. Elles exploitent les processeurs Intel de huitième génération. À noter également que cet Inspiron 7000 est compatible Windows Hello, technologie de Microsoft qui permet de réveiller l’ordinateur par reconnaissance faciale.

La puce graphique est – selon les modèles – un modèle Intel HD 620 ou une GeForce MX150. Notons également que les modèles 15,6 pouces 2-en-1 haut de gamme (1 400 € et 1 500 €) sont proposés avec un écran UHD (3 840 x 2 160 pixels). Selon les modèles, le système de stockage est composé d’un disque dur, d’un disque dur associé à un SSD ou juste d’un SSD.

Note de la gamme : 7/10
L’Inspiron 7000 est une machine élégante et performante. Les dimensions du modèle 17,3 pouces ne facilitent pas non plus sa manipulation lorsqu’il s’agit de passer l’ordinateur en mode tablette. En revanche, sa puce GeForce MX150 s’avère aussi rapide que les précédentes puces GeForce GTX 950M, ce qui permet d’aborder bon nombre d’applications multimédia et ludiques. Son autonomie, plutôt satisfaisante, atteint 6h30min (lire le test de Laptopmag).

La gamme des XPS

  • Prix moyens observés : de 1400 € à 2600 € pour le 13,3 pouces. De 1300 à 2000 € pour 13,3 pouces 2-en-1. De 1600 € à 3500 € pour le 15,6 pouces. De 1900 à 3 300 € pour le 15,6 pouces 2-en-1.
  • À noter : Ultraportables avec écran bord à bord. Modèles avec dalle Ultra HD.

Les XPS sont nés avec les Ultrabook que voulait imposer Intel sur le marché des ultraportables. Les modèles actuels ont conservé les forces de leurs aînés. Ils sont fins, légers (entre 1,25 Kg et 2 Kg) et performants. Des machines haut de gamme à emporter partout sans s’encombrer. Dans leur dernière version, les modèles de la gamme sont dotés d’écrans InfinityEdge, dont les bordures ont été presque entièrement supprimées. En résultent des machines disposant d’un grand affichage dans un châssis plus compact que la normale, afin de toujours optimiser leur côté nomade.

Dell propose 14 modèles XPS 13,3 pouces, dont cinq de type 2-en-1 (avec écran tactile pivotant pour une utilisation en mode tactile) et 16 modèles 15,6 pouces, dont 6 « 2-en-1 ». Toutes ces machines sont munies d’un clavier rétro éclairées. Ces machines sont équipées des dernières puces Intel, de huitième génération, en Core i5/i7/i9. Les 13,3 pouces 2-en-1 ont un processeur Core i5-8200Y/i7-8500Y. Les machines les plus onéreuses pouces exploitent la puce Intel Core i9-8950HK.

Pour le reste, les composants sont classiques : de 8 à 16 Go de mémoire, et un SSD de 256 Go à 1 To (sauf pour les premiers prix, dotés d’un disque dur et d’un SSD de 128 Go). Sur les configurations au format 13,3 pouces, la puce graphique est basique (Intel HD Graphics 615). Toutefois, les XPS 15 sont mieux dotés, avec un processeur graphique GeForce GTX 1050/1050 Ti pour les modèles classiques, et une puce AMD Radeon RX Vega M GL pour les versions 2-en-1.
Les écrans supportent une définition Full HD, sauf pour les configurations les plus chères, dotées d’un écran QHD+ (3 200 x 1 800 pixels) pour les 13,3 pouces ou 4K (3 840 x 2 160 pixels) pour les XPS 15.

Note de la gamme : 9/10
Les XPS 13XPS 13 2-en-1 et XPS 15 ont tous les trois été appréciés par les journalistes du site Laptopmag. Le design, la grande autonomie (de 9 à 14 heures selon les modèles), la qualité d’affichage et du clavier, ainsi que les bonnes performances générales ont fait mouche à trois reprises.

La gamme G

  • Prix moyens observés : de 800 à 1300 € (G3 15). De De 800 à 1500 € (G3 17). De 900 à 1700 € (G5 15).
  • A noter : Lecteur d’empreintes digitales.

Les configurations de la gamme G s’adressent principalement aux joueurs. Elle sont disponibles en 15,6 (G3 et G5) et 17,3 pouces (G3). Leur équipement reste toutefois d’entrée, voire de milieu de gamme, avec des puces graphiques Nvidia GeForce GTX 1050, 1050 Ti et – pour les modèles les plus onéreux – GTX 1060 Max-Q. Les écrans sont Full HD, à l’exception du G5 le plus cher (4K).

Note de la gamme : 7/10
Le test du Dell G 15 pouces, avec une GeForce GTX 1050 Ti, montre que Dell n’échappe pas à la règle inhérente aux machine gamer d’entrée de gamme : pour baisser le prix, il faut rogner sur la qualité de l’écran. Ce dernier s’avère en l’occurrence trop peu lumineux. En revanche, l’autonomie de 6h30min est plutôt bonne pour une configuration un peu musclée.
Même constat pour cet autre modèle, équipé d’une GeForce GTX 1060 Max-Q, dont l’autonomie surprend positivement (plus de 5h30min) et déçoit quelque peu au niveau de l’affichage.

La gamme des Alienware

  • Prix moyens observés : de 1600 à 1800 € (Alienware 13), de 1200 à 1300 € (Alienware 15), de 1700 à 2700 (Alienware m15) et de 1700 à 3700 € (Alienware 17).
  • À noter : Poids très élevé. Performances ultimes. Affichage Full HD G-Sync 60 Hz ou QHD OLED ou QHD G-Sync 120 Hz. Amplificateur graphique en option. Technologie de suivi du mouvement des yeux (Tobii).

Résolument orientées vers le jeu, les machines Alienware représentent ce qui se fait de mieux en termes de configurations nomades. Elles sont donc commercialisées à des prix très élevés. Longtemps disponibles en 15,6” et 17,3”, elles se sont déclinées en une version plus compacte avec une dalle de 13,3”. Cependant, on reste encore loin d’un ultraportable, le poids et l’épaisseur des machines demeurant conséquents (entre 2,6 et 4,4 Kg).
Pour ce qui est des composants internes, on retrouve les traditionnelles combinaisons de quantité de mémoire (8 à 16 Go de mémoire DDR4 cadencée 2,4 GHz), types de processeurs (Intel Core i5/i7/i9), disque dur et/ou SSD, avec des puces graphiques allant de la GTX 1060/1070 (pour les modèles les moins chers) à la GTX 1080. L’alienware 15 opte même pour une puce AMD Radeon RX 570.

La gamme d’écrans est très large : du Full HD (1 920 x 1 080 pixels), au 4K (3 840 x 2 160 pixels), en passant par le QHD (2 560 1 440 pixels) compatible G-Sync et fonctionnant au maximum à 120 Hz. L’étonnant écran QHD de l’Alienware 13 exploite la technologie OLED, qui délivre des couleurs très vives et des contrastes infinis.

Enfin, plusieurs configurations intègrent la technologie d’oculométrie Tobii qui assure la détection des mouvements des yeux du joueur. Toutes ces  configurations disposent d’un clavier à rétroéclairage RGB.

Note de la gamme : 8/10
Les Alienware sont dans l’ensemble de très bonnes machines. On évitera cependant les premiers prix du 13 pouces qui n’offrent qu’une définition en 1366 x 768 pixels, indigne d’un PC de jeu. Plus on monte en gamme et plus les composants sont intéressants et efficaces, comme le montre les tests réalisés par Laptopmag des  modèles Alienware 13 OLEDAlienware 15 G-Sync et Alienware 17 QHD G-Sync. Les avantages et les défauts sont presque toujours les mêmes : d’un côté des excellentes performances et une qualité d’affichage au top, surtout pour le 17,3 pouces QHD G-Sync; de l’autre, une autonomie limitée (sauf pour le 13,3 pouces qui peut fonctionner plus de 7 heures), un encombrement certain et une tendance à chauffer fortement dans le feu de l’action… Mention spéciale pour la qualité d’affichage inédite de l’Alienware 13 haut de gamme. 

Sommaire :

  1. Comment choisir son ordinateur portable ? Ecran, châssis, autonomie, etc.
  2. Acer
  3. La gamme des Aspire E
  4. La gamme des Aspire
  5. Apple
  6. La gamme des Macbook
  7. Asus
  8. La gamme des Eeebook
  9. La gamme R
  10. Dell
  11. HP
  12. La gamme Pavilion
  13. Lenovo
  14. Microsoft
  15. MSI