Chrome bloquera les pubs intrusives partout dans le monde dès juillet 2019

Google poursuit l’initiative d’éradication des publicités intrusives débutée fin 2017. Alors que le filtrage des publicités gênantes était déjà activé en Europe et en Amérique du Nord, la compagnie a annoncé sur son blog que la fonctionnalité serait étendue à tous les utilisateurs, quel que soit leur pays.

En s’associant avec la Coalition for Better Ads, l’objectif pour Google était de lutter contre les mauvaises pratiques en obligeant les propriétaires de sites et autres annonceurs à respecter un certain nombre de normes. Celles-ci, établies par la Coalition, sont au nombre de douze (vidéos en autoplay, fenêtres modales, boîtes de dialogue avec un compteur, par exemple).

Selon Ben Galbraith, chef de produit chez Chrome, l’application de ces standards, et les contrôles qui ont suivi, a déjà démontré son efficacité en Amérique et en Europe. Il écrit ainsi qu’à présent, « les deux tiers des éditeurs qui avaient été, à un moment, déclarés non-conformes aux normes Better Ads avaient corrigé la situation. De plus sur les millions de sites que nous avons examinés, moins d’un pour cent d’entre eux ont dû être filtrés ». Le filtrage des publicités intrusives dans Chrome sera effectif pour tous les utilisateurs à compter du 9 juillet.

>> Un Pixel enroulable chez Google ?