Comparatif : quel est le meilleur casque Bluetooth ?

1 : Bien choisir son casque Bluetooth 2 : Circum-aural, supra-aural, intra-auriculaire ? 3 : Couper définitivement le cordon 4 : Quelle autonomie pour un casque Bluetooth ? 5 : La réduction du bruit, pour s'isoler des sons extérieurs 6 : La qualité sonore, le critère principal 8 : Jouer en silence sur une console 9 : Et pour les sportifs ? 10 : Tableau récapitulatif

Les contrôles, pour éviter de sortir son smartphone

Le principal intérêt d’un casque sans fil est évidemment de s’affranchir d’un câble pour profiter de sa musique en liberté. Et pour l’accroître encore, certains casques intègrent intelligemment les fonctions d’une télécommande : inutile de sortir votre smartphone pour contrôler le volume ou passer à la piste suivante, on retrouve parfois des zones tactiles directement intégrées aux oreillettes. C’est un atout non-négligeable et les constructeurs l’ont bien compris, de plus en plus de casques adoptent ce type d’architecture ou intègrent des boutons facilement accessibles sur l’arceau ou les écouteurs, pour contrôler la musique et même le téléphone.

Le WH-1000XM3 de Sony présente des oreillettes tactiles, que l’on effleure ou presse pour accéder aux principales commandes. Pratique !

Sony maîtrise le sujet depuis plusieurs années déjà et le démontre une fois encore avec le WH-1000XM3. En glissant un doigt vers la gauche ou la droite, sur l’une des oreillettes, vous passez ainsi à la piste précédente ou suivante, et vous contrôlez directement le volume à travers un glissement vertical. Exercez deux pressions d’affilée, façon double-clic, pour mettre un morceau en pause. Une solution vraiment ergonomique, que l’on adopte rapidement. Dans le même genre, le Urbanite XL de Sennheiser propose lui aussi des contrôles tactiles sur la petite surface proposée sur son écouteur droit, ce qui rend le processus intéressant mais plus fastidieux : il est désormais nécessaire d’appuyer deux fois de suite pour passer une piste, et trois fois de suite pour revenir en arrière, une gymnastique qui peut s’avérer pénible. De son côté, le U-Jays Wireless propose un bouton permettant de verrouiller les commandes tactiles du casque pour éviter de les activer par accident.

Le Plantronics BackBeat Pro 2 intègre des contrôles sur une oreillette, avec une molette bien ergonomique pour moduler le volume sonore.

La palme de l’originalité revient au Plantronics BackBeat Pro 2 et son système d’arceaux sur les oreillettes. Avec le cercle principal, vous gérez les appels téléphoniques. Avec le niveau suivant, vous passez entre les morceaux et sur son pourtour, vous retrouvez une molette crantée pour régler le volume sonore. Le système nécessite un petit temps d’adaptation, mais il est audacieux et vous offre un contrôle total sur les principales fonctionnalités.

Le plus innovant sur les contrôles et la navigation :

Plantronics BackBeat Pro 2

169,99€ > Amazon

Sommaire :

  1. Bien choisir son casque Bluetooth
  2. Circum-aural, supra-aural, intra-auriculaire ?
  3. Couper définitivement le cordon
  4. Quelle autonomie pour un casque Bluetooth ?
  5. La réduction du bruit, pour s'isoler des sons extérieurs
  6. La qualité sonore, le critère principal
  7. Les contrôles, pour éviter de sortir son smartphone
  8. Jouer en silence sur une console
  9. Et pour les sportifs ?
  10. Tableau récapitulatif