Bandersnatch : une société poursuit Netflix et réclame 25 millions de dollars

Lancé le 28 décembre dernier, Bandersnatch, un épisode interactif de Black Mirror, attise la curiosité. Maintenant, la série fait parler d’elle sur un autre registre. Chooseco, un éditeur de livres, a déposé une plainte contre le géant du streaming.

Selon les informations relayées par The Wrap, l’accusation porte sur l’utilisation de la phrase Choose your Own Adventure par Netflix. Le message est logique dans le sens où le spectateur choisit la suite de sa propre histoire. Toutefois, Chooseco a enregistré cette séquence en tant que marque déposée. Et surtout, elle n’a octroyé aucune licence à la compagnie de streaming.

Netflix nuirait à l’image de Chooseco

Chooseco avance également un autre argument. L’entreprise souligne le caractère sombre et négatif de Black Mirror. Pourtant, depuis sa création, elle a toujours mis en avant le côté positif de ses produits. La campagne de Netflix entraînerait ainsi un manque à gagner sur le long terme. Dans ce contexte, l’éditeur réclame des dommages et intérêts de 25 millions de dollars.

Chooseco a déjà intenté un procès similaire contre DaimlerChrysler en 2007. Il s’est soldé par un arrangement à l’amiable. Les deux parties pourraient trouver une solution similaire.

>>> Lire aussi : Netflix envoie du lourd avec le trailer de Polar