Les ailes du prochain Boeing seront placées sous l’avion

Boeing a dévoilé le Transonic Truss-Braced Wings (TTBW) lors d’une conférence organisée par l’American Institute of Aeronautics and Astronautics SciTech à San Diego (Californie, États-Unis). Les ailes sont pliables et possèdent une envergure de 57 mètres. Le constructeur a intégré des supports aérodynamiques en vue d’améliorer leur résistance à la pression.

Une consommation réduite, une plus grande vitesse

Boeing a installé ces ailes sur un appareil court courrier, capable de transporter 150 passagers. Leur faible largeur garantit deux avantages importants. Tout d’abord, elles offrent moins de résistance aux vents. Cette qualité se traduit par une baisse de la consommation en carburant. L’avionneur américain estime l’économie réalisée à environ 8%. Ensuite, d’après les précisions fournies par le constructeur, cet avion à hélices volerait plus vite. Elle atteindrait une vitesse proche des appareils à réaction, soit 1000 km/h.

Boeing a aussi fourni plus de détails sur le programme Sugar (Subsonic Ultra Green Aircraft Research), un projet réalisé avec la NASA. Les deux partenaires cherchent à améliorer les matériaux et le dynamisme des avions. Ils espèrent diviser par trois la consommation de carburants d’ici 2040. La réduction de la nuisance sonore constitue aussi un autre objectif. Ils comptent lancer des appareils plus silencieux.

La course à l’innovation continue

Boeing a placé des ailes repliables sur son 777X. Cette innovation lui permet de mieux concurrencer les Airbus A350-1000 et A380. Les autorités américaines ont homologué cette technologie. Grâce à cette astuce, manœuvrer les long-courriers devient plus facile.

>>> Lire aussi : Le jet hypersonique de Boeing volera à 6000 km/h