Si les chansons sont de plus en plus courtes, c’est à cause de Spotify

Quelles que soient nos préférences musicales, depuis les années 90, les chansons sont de plus en plus courtes, les plus diffusées auprès du grand public tout du moins. Ces cinq dernières années, la durée moyenne des chansons du Top 100 américain a diminué de 20 secondes. Quelle(s) explication(s) donner à ce phénomène ?

>>> Spotify vous laissera bientôt importer vos propres morceaux

Selon Quartz, les principaux responsables sont probablement les services de streaming musical. À l’heure actuelle, 75 % des bénéfices de l’industrie musicale proviennent des services de streaming tels qu’Apple Music ou encore Spotify. Lorsque l’on sait que ces compagnies dédommagent les artistes à hauteur de 0,035 à 0,007 € par morceau joué, et ce quelle que soit leur durée, on comprend mieux les propos du journaliste musical Mark Richardson. Il explique qu’ « il n’y a jamais eu une telle incitation à faire des morceaux courts. Bourrer un album de chansons toujours plus brèves est simplement plus rémunérateur que d’enregistrer une poignée de chansons plus longues ».

Plutôt que de blâmer les services de streaming pour ces chansons toujours plus courtes, certains observateurs estiment simplement que ce nouveau format est une forme d’adaptation à la faculté d’attention vacillante du grand public. D’autres estiment que ce sont les artistes qui ont modifié la durée de leurs compositions pour que celles-ci plaisent directement. L’offre musicale est tellement vaste de nos jours que les musiciens n’ont pas souvent droit à une seconde chance (réécoute) pour trouver leur public.