Safe-KID-One : attention, cette montre espionne vos enfants !

Conçue par ENOX, une entreprise allemande, la Safe-KID-one est équipée d’un microphone et d’un haut-parleur. Le porteur peut alors appeler ou envoyer des SMS. Par ailleurs, une application Android permet aux parents de suivre leurs enfants à la trace grâce à la présence d’un GPS. Pourtant, après la publication d’une alerte RAPEX, les autorités de l’Union européenne ont décidé de suspendre la vente de cette montre intelligente. Les produits écoulés sont également rappelés.

Un risque pour les enfants

L’alerte a souligné plusieurs failles. D’abord, les échanges entre la montre et le serveur ne sont pas cryptés. Ce défaut est aggravé par le fait que n’importe qui peut accéder aux serveurs, aucune authentification n’est requise. Alors, des personnes malhonnêtes peuvent récupérer des informations sensibles telles que les numéros appelés, les SMS envoyés ou encore le trajet quotidien.

En plus de voler les données, les pirates chevronnés réussiront à contrôler entièrement le dispositif. Ils pourront ainsi localiser facilement les enfants, les convaincre d’aller à une adresse déterminée ou encore appeler tous les numéros.

>>> Lire aussi : Wi-Fi, plus de 6 milliards d’appareils menacés par de grosses failles de sécurité