Google travaillerait sur son propre processeur pour smartphone

Bangalore est devenue un centre mondial de la fabrication de processeurs. Toutefois, c’est la première fois qu’un grand fabricant comme Google s’y implante. D’après un dirigeant anonyme cité par Reuters, l’équipe « gChips » compterait près de 80 personnes avant la fin de l’année. Apparemment, le projet vient à peine de commencer. Autrement dit, il ne serait pas encore prêt pour le Pixel 4 prévu cette année.

Google n’est pas un néophyte

La firme de Mountain View a déjà fabriqué ses propres processeurs. Par exemple, elle a lancé le Pixel Visual Core sur le Pixel 2 en 2017. Affecté à la création d’images, le dispositif gère une partie des tâches prévues pour le Snapdragon. Les ingénieurs de Google ont lancé la deuxième génération sur le Pixel 3. Les résultats sont remarquables, surtout pour les photos prises la nuit.

Avant Google, les grands constructeurs se sont déjà engagés dans cette voie. La série « A » d’Apple continue à démontrer sa performance au fil des générations d’iPhone et d’iPad. Les consommateurs et les spécialistes ont tous reconnu leur qualité. La firme de Cupertino envisagerait même d’aller plus loin. Selon les fuites, elle fabriquerait ses propres modems. Samsung et Huawei produisent également leurs propres processeurs, les Exynos et les Kirin. Ils équipent certains smartphones des deux compagnies.

Google espère s’affranchir de sa dépendance aux fabricants de processeurs. Par ailleurs, contrôler les différentes étapes lui permettrait de mieux optimiser ses smartphones.

>>> Lire aussi : Google dézingue l’iPhone X dans sa dernière pub pour le Pixel 3