Accueil » Actualité » À 94 ans, l’inventeur de la batterie moderne veut aller encore plus loin

À 94 ans, l’inventeur de la batterie moderne veut aller encore plus loin

Image 1 : À 94 ans, l'inventeur de la batterie moderne veut aller encore plus loin

John Goodenough a 94 ans, mais il faut dire que l’homme a encore de la suite dans les idées. Après avoir participé à l’invention de la batterie lithium-ion, ce professeur de la Cockrell School of Engineering du Texas a regroupé une équipe d’ingénieurs afin de mettre au point un modèle plus performant et plus sûr. Aujourd’hui, il dévoile une nouvelle batterie trois fois plus puissante et qui charge plus rapidement tout en disposant d’un long cycle de vie.

Si la majorité des batteries lithium-ion utilisent des électrolytes à l’état liquide, ce prototype présente à la place, un élément vitreux qui écarte les risques de court-circuit. John Goodenough veut ainsi se démarquer des autres batteries solides en remplaçant le lithium mis en jeu dans l’électrolyte par du sodium. Cet élément étant extrait à moindre coût à partir de l’eau de mer, l’appareil devrait être commercialement viable.

Alors que les appareils électroniques deviennent de plus en plus performants, l’industrie des batteries recherche en parallèle d’autres alternatives. L’élément clé de la technologie reste l’électrolyte dont la composition devient parfois à base d’urine tout en offrant des résultats insoupçonnés.

> > > Lire aussi Cette batterie de smartphone fonctionne avec de l’urine

Image 2 : À 94 ans, l'inventeur de la batterie moderne veut aller encore plus loinImage 3 : À 94 ans, l'inventeur de la batterie moderne veut aller encore plus loin