Accueil » Actualité » A quoi ressemble une mouche 41 millions d’années plus tard ?

A quoi ressemble une mouche 41 millions d’années plus tard ?

Une équipe de paléontologues a mis à jour des gisements d’ambre en Australie qui recèlent des organismes vivants inconnus et remarquablement bien conservés. Une découverte qui va permettre de mettre à jour l’écosystème de cette région de - 230 000 millions d’années à -40 millions.

L’ambre constitue un support de préservation remarquable qui permet aux végétaux et aux petits organismes de voyager dans le temps depuis des millions d’années. Elle offre notamment la possibilité de découvrir et d’étudier des spécimens en trois dimensions avec un haut niveau de détail tels qu’ils étaient dans leur milieu naturel juste avant d’être figés dans la résine. Une équipe de paléontologues menée par l’Université de Monash vient d’identifier les plus vieilles plantes et les plus vieux animaux jamais découverts dans de l’ambre australien.

Image 1 : A quoi ressemble une mouche 41 millions d’années plus tard ?
Crédit: Jeffrey Stilwell

La plupart des ambres du Mésozoïque supérieur proviennent de sites de l’hémisphère Nord. Le groupe de chercheurs dirigé par le professeur Stilwell a découvert plusieurs gisements au sud de la Pangée, ainsi qu’au Gondwana, la partie méridionale du supercontinent lorsqu’il s’est morcelé il y a environ 200 millions d’années. Les paléontologues en ont extrait des milliers d’ambres qui leur ont permis de mettre à jour l’écosystème de ces régions du Trias au Paléogène, de - 230 000 millions à -40 millions d’années

800 000 ans après, un fossile humain dévoile ses secrets génétiques

Un couple de mouches figées en plein accouplement depuis 41 millions d’années

Certains morceaux d’ambres offrent un instantané en 3D de la vie au Gondwana de la fin du Paléogène. Les chercheurs ont notamment retrouvé un couple de mouches à longues pattes (Dolichopodidae) figées en plein accouplement. « Il s’agit peut-être du premier exemple de “comportement congelé” dans les archives fossiles d’Australie », a déclaré le professeur Stilwell. Les scientifiques ont également identifié une nouvelle espèce de fourmis et un Hexapod sans ailes inconnu. Les plus vieux échantillons d’ambres collectés remontent jusqu’à -230 millions d’années. Une mine d’or que les chercheurs comptent exploiter pour cataloguer les espèces et comprendre comment elles ont évolué.

Image 3 : A quoi ressemble une mouche 41 millions d’années plus tard ?

National Geographic – 2 géodes à briser

14,40€ > Amazon

L’ancêtre de tous les animaux a été découvert dans des fossiles australiens

Source : Nature