Accueil » Actualité » L’Australie remet en cause l’étanchéité des téléphones Samsung

L’Australie remet en cause l’étanchéité des téléphones Samsung

Image 1 : L'Australie remet en cause l'étanchéité des téléphones Samsung

L’ACCC (Commission australienne de la concurrence et de la consommation) a déposé une plainte contre Samsung devant la Cour fédérale. L’organisme accuse la firme sud-coréenne de publicités mensongères à propos de l’étanchéité des modèles de sa série Galaxy.

Les publicités influencent les clients

Depuis février 2016, Samsung utilise plusieurs supports pour vanter l’étanchéité de ses smartphones Galaxy. La compagnie s’appuie sur des images ou des vidéos tournées dans les piscines ou en pleine mer. L’entreprise souligne que les téléphones sont étanches jusqu’à 1.5 mètre de profondeur pendant une durée de 30 minutes. L’ACCC a ainsi recensé plus de 300 publicités.

L’organisme estime que les campagnes de Samsung ne sont pas basées sur des arguments solides :

  • la compagnie n’a pas communiqué les résultats de tests réalisés sur ses modèles ;
  • le site web de la firme sud-coréenne indique que le Galaxy 10 est  déconseillé pour la plage ou la piscine » ;
  • la marque a rejeté les demandes de garantie des consommateurs dont les téléphones ont été endommagés lors d’une utilisation sous l’eau.

Pourtant, la résistance à l’eau figure parmi les critères de choix des clients. Et bien évidemment, les modèles dépourvus de cette qualité coûtent normalement moins cher que ceux affichant une certification IP 68.

Dans ce contexte, Rod Sims, le président de l’ACCC souligne que : « les publicités de Samsung privaient les consommateurs d’un choix éclairé et donnaient à l’entreprise un avantage concurrentiel injuste. »

Samsung a vendu plus de quatre millions de Galaxy en Australie. L’ACCC demande des pénalités, des injonctions et des réparations.

>>> Samsung présentera le Galaxy Note 10 le 7 aout à 22 heures