4G : Orange, Free, SFR et Bouygues pour 1 milliard d'euros

Quelques jours après le dépôt des candidatures, l’Arcep a tranché. Les quatre opérateurs français viennent d’obtenir une licence 4G.

Pour cela, Bouygues, Orange, SFR et Free devront s’acquitter de 936 millions d’euros auprès de l’État. « Ce montant est nettement supérieur au prix de réserve. Cet appel à candidatures est un succès pour le gouvernement et la procédure a atteint ses objectifs », s'est félicité le ministre de l’Industrie, Éric Besson. À l’origine l’État réclamait 700 millions d’euros pour le pack de fréquences.

Les candidatures portaient sur les bandes de 2,6 GHz, celles qui concernent principalement les zones urbaines. Au final, ce sont quatorze lots de fréquences qui ont été partagés entre les quatre opérateurs. Orange arrive premier. Ses 287 millions d’euros lui ont permis d’acheter 20 MHz. Free colle l’opérateur historique avec un lot égal qu’il a acquis pour 271 millions d’euros. SFR et Bouygues se contentent pour leur part de 15 MHz chacun.

Les basses fréquences en décembre

Une seconde étape aura lieu le 15 décembre prochain. Elle portera sur la vente des basses fréquences (800 MHz) dont dépendent les zones rurales. La mise à prix sera de 1,8 milliard d’euros. Toutes ces plages de fréquences nouvellement allouées le sont pour 20 ans. Leur attribution a été rendue en partie possible grâce au passage de la TV analogique au tout numérique.

La 4G est la prochaine technologie de communication. Plus poussée que la 3G actuelle, cette norme permettra des débits bien plus élevés atteignant les 100 mégabits par seconde, soit l’équivalent d’une ligne Internet en fibre optique.

Que faut-il attendre de la 4G ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • kiloutouille@guest
    c'est quoi qui change entre un bande 15mhz et une 20mhz ? cela veut-il dire que sfr et bouygues capterons moins bien en 4G ? ou que leur réseau sera plus vite saturée si je me retrouve à paris un soir de concert et qu'il y'a beaucoup de gens chez "sfr" connécté à "la" même antenne par exemple ?
    0
  • themadcat
    non ca veut dire que sfr et bouygues pourront potentiellement avoir moins de clients en 4G...
    par exemple (à la con): on va dire qu'on pourrait dire qu'on peut mettre 100 000 utilisateurs simultanés sur 1 Mhz, donc dans ce cas orange et free pourraient au max avoir 2 000 000 d'utilisateurs simultanés quand sfr et bouygues pourraient en avoir 1 500 000... en gros 25% de moins
    0
  • FantomeP@guest
    Plus la bande est grande et meilleurs seront les débits pour un plus grand nombre d'utilisateurs, donc c'est en effet une question de saturation.
    0