Corée du Sud : une loi pour interdire les jeux en ligne après minuit

L'addiction à Internet inquiète la Corée du SudL'addiction à Internet inquiète la Corée du Sud

Le gouvernement sud-coréen va adopter une loi qui interdira aux adolescents l’accès aux jeux en ligne après minuit. Cette loi dite de « Cendrillon » concerne les jeunes de moins de 16 ans qui ne pourront plus se connecter aux jeux en ligne de minuit à 6 heures. Le projet de loi soumis au Parlement ce mois-ci par les ministères de la Culture et de la Famille vise à protéger ce public dans un pays où l’addiction à Internet inquiète de plus en plus.

« Beaucoup d'enfants jouent à ces jeux toute la nuit et ont ensuite des difficultés à étudier à l'école et à avoir une vie normale pendant la journée. Nous estimons que cette loi est nécessaire pour garantir leur santé et leur droit à dormir », a déclaré à l'AFP Jo Rin, le responsable ministériel chargé du projet de loi.

Deux millions de « drogués au Web »

Les sociétés auront un an pour adapter leurs systèmes à cette loi, a-t-il également précisé. Le gouvernement réfléchit aussi à leur demander de limiter de temps quotidien d’accès à ces jeux pour les jeunes dont les parents en font la demande.

La Corée du Sud se sent très concernée par les problèmes d’addiction aux jeux et à Internet. Le gouvernement estime que deux millions de personnes sont « droguées au Web » et mettra à disposition en 2011 des logiciels gratuits permettant de limiter le temps passé sur Internet. Des faits divers liés à leurs usages intensifs sont régulièrement rapportés. Mi-novembre un adolescent avait tué sa mère qui lui reprochait de passer trop de temps devant les jeux vidéos, avant de se suicider.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
Commenter depuis le forum