Apple s’allie à Google et Samsung pour obtenir des brevets Kodak

En mauvaise posture depuis de longs mois, la firme américaine Kodak tente de refaire surface en vendant une partie de ses très nombreux brevets. Les négociations avec les grandes marques de la High-Tech durent depuis de longs mois, mais de nombreux brevets restent à récupérer. D’après le Wall Street Journal, Apple aurait passé une alliance avec ses « ennemis » Google, Samsung, HTC et LG pour enchérir sur ces brevets tant convoités.


Se défendre des « patent-trolls »


Mais pourquoi s’allier à des concurrents potentiels ? Car en face, des « patent-trolls » tentent de profiter de la division des entreprises du secteur pour racheter ces brevets. Parmi eux, Intellectual Ventures n’a pas pour objectif d’exploiter ces brevets pour commercialiser des produits ou des technologies, mais cherche uniquement à les revendre ensuite au plus offrant. Google, HTC, Samsung et Apple ont donc pris la décision de s’unir pour ne pas subir cette forme de « racket », parfaitement légal.


Kodak a besoin de 750 millions de dollars


Pour rappel, Kodak court après pas moins de 750 millions de dollars pour purger ses dettes. Selon l’entreprise américaine, les 1 100 brevets actuellement en vente (qui ne représentent que 10 % de la totalité de ses brevets) pourraient leur rapporter entre 2,2 et 2,6 milliards de dollars. Actuellement bloquées à 500 millions de dollars, l’un des pionniers de la photographie pense du coup à simplement annuler ces enchères.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Papounet17000
    Kodak se veut trop gourmand et donc il va finir par mettre la clé sous la porte s'il continu comme ça.
    0