Anonymous se paye Sony et Vivendi

Le groupe Anonymous continue ses nombreuses attaques envers les sites web. Après Hadopi.fr, Sacem.fr ou encore Élysée.Fr, c’est au tour de Sony Music : le portail du géant de la musique a été hacké par les pirates déjà à l’origine de nombreux blocages de sites. Ainsi, le collectif a mis à disposition des internautes des dizaines de références du catalogue de Sony Music, à télécharger librement. Les albums de Britney Spears, AC/DC, Justin Timberlake, Usher ou encore Michael Jackson étaient ainsi disponibles gratuitement en ligne.

« Megaupload reviendra de toute façon »


Plus tôt, le site du groupe Vivendi était à son tour victime d’une incursion des Anonymous : « Anonymous [...] accuse Vivendi d’acte de censure et de haute trahison envers l’esprit d’INTERNET. Par sa participation au lobbying culturel, Vivendi se rend coupable de pression antidémocratique auprès des gouvernements, et est directement responsable de l’acte de guerre intenté par le FBI contre la communauté d’internet. Megaupload reviendra de toute façon, Universal ne gagnera pas ». Rappelons que les sites du groupe Mega ont été fermés vendredi par le FBI.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • raf0306
    Allez s'y et en meme temps explosez moi le FBI pour cet affront à internet. Pour pas qu'ils se croyent les maitre du monde !!! Qu'ils arretent les teroristes qui enlèvent des vies plutot que nous e**erd**. !

    Voila
    0
  • raf0306
    ...
    0
  • philippari
    Moi je suis partagé, les artistes ont créé un titre, un album et il ne sont pas rémunéré par ces téléchargements, par contre les proprio du site magaupload touchent des millions pour que l'on se serve. Imaginez un patissier qui ferait du pain et qu'il ne soit pas payé, mais que la personne qui donne libre accès à sa boutique soit rémunéré. Que l'accès soit gratuit OK, mais que les bénéfices engendrés ayent aux artistes. Le problème reste les maisons de disques qui voient leurs éventuels bénéfices foutrent le camp. Les mêmes qui achètent des campagnes de pub sur tous les médias et qui investissent sur les artistes comme une marchandise. On est aujourd'hui des consommateurs de services et on doit acheter. Comment faisions-nous sans pouvoir télécharger des musiques gratuitement, on repiquer des cassettes, on se pretait les films, les albums... mais le prix d'achat et l'offre était moindre. On veut tous voyager, mais si une compagnie investit dans la construction d'un avion et démarche des hotels à l'étranger pour offrir un voyage au meilleur prix et que nous aillons la possibilité de voyager gratuitement et que ce sont celles et ceux qui ont trouvé cette astuce pour nous faire voyager qui gagnent de l'argent, c'est pas normal. Se faire cambrioler et acheter un bien à meilleur cout car il a été volé. Content d'avoir acheté moins cher ou content de se faire cambrioler ? Magaupload c'est génial, mais c'est illégal et injuste. Je suis pour une vraie forme d'accès quasi gratuit grace à la pub et des abonnements comme à une bibliothèque, mais les artistes et les maisons de disques ayant investit de l'argent, du temps et de l'energie doivent avoir un retour sur leur investissement et cela ne doit pas être un malin qui organise un vol manifeste qui doit bénéficier de cela. Un site de téléchargement gratuit ou quasi, vivant grace à la pub et de petits abonnement annuel, genre 150€ pour 100 téléchargements d'albums en un an, 100€ pour 60 téléchargement, 50€ pour 25, 10€ pour 3... Ou alors 10€ d'inscription et 1€ par album avec l'obligation de s'inscrire à une newsletter et voir 2 à 3 pubs par teléchargement et répondre à un ou 2 questionnaires dans l'année... On peut trouver des solutions qui avantagent tout le monde et qui ne défavorisent pas les personnes qui bossent pour gagner leur vie, même confortablement pour certains, et ne délaissent pas leurs gains potentiels au profit d'un inconnu ayant trouvé une astuce pour les doubler.
    1