Apple Facetime : viol de brevets et condamnation

Le 6 novembre, Apple a été condamné par un tribunal fédéral de Dallas pour violation de brevets avec Facetime, son application de visioconférence. Même en dehors de ses démêlés juridiques avec Samsung, la firme de Cupertino ne peut se départir des tribunaux.

La plainte émanait de VirnetX, une société détenant quelques brevets liés aux réseaux privés virtuels. Lors du procès, les avocats d’Apple ont bien tenté de démontrer que Facetime ne pillait en rien le patrimoine de VirnetX. Le tribunal en a jugé autrement en faisant tomber sa sentence : 368,2 millions de dollars à verser à VirnetX. Cette dernière avait pour sa part requis 700 millions de dollars.

VirnetX est une société habituée aux tribunaux. En 2011, elle avait déjà gagné contre Microsoft qui avait alors dû lui régler une note de 100 millions de dollars dans une affaire similaire. Actuellement, VirnetX est également en procès avec Cisco et Siemens. Apple a décidé de faire appel de sa condamnation.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire