Le retour des Radeon : bonnes et pas chères

Prévue pour une sortie officielle le 25 juin prochain, la nouvelle carte haut de gamme d’AMD/Ati est d’ores et déjà disponible en précommande, à un prix très attractif, sur certains sites en ligne.

La performance bradée

La nouvelle génération de cartes graphique de nVidia est disponible depuis lundi avec les GTX 280. Devançant de quelques jours la sortie officielle, quelques sites marchands ont affiché, par la suite, l’une des deux nouvelles cartes Ati, la HD 4850, dans leurs catalogues.

Aujourd’hui, c’est au tour de sa grande sœur, la HD 4870, de faire son entrée dans les boutiques Internet. Concurrente directe de la GeForce 9800 GTX, selon Ati, cette nouvelle carte milieu/haut de gamme serait vendue à 259 € par le fabricant Connect3D. Nouveau processeur graphique, 1 Go de mémoire vive en GDDR5, le tout accompagné du Dual Link, DVI et HDTV, une petite aubaine en soi.

Le bon choix ?

À titre de comparaison, la HD 4870 coûterait donc deux fois moins cher qu’une GTX 280 et égalerait le prix des 9800 GTX pour 1/3 de performances en plus par rapport à celles-ci. Bien entendu, cette Radeon n’ayant pas encore testée, car encore sous NDA, on se réfère par défaut aux graphiques qu’AMD/Ati a publiés en fin de semaine dernière. On serait donc tenté de dire que si une telle carte confirme son potentiel, elle pourrait être un choix tout désigné.

De l’importance des pilotes

Néanmoins, un composant n’est pas grand-chose sans ses pilotes. Comme une Formule 1 dépend de son pilote, il en va de même pour les cartes graphiques et leurs…pilotes. Et il faut bien avouer que depuis quelques années, Ati se repose un peu sur ses lauriers sur ce point de vue.

Alors que son concurrent au caméléon redouble ses efforts pour toujours proposer plus de mises à jour complètes de ses drivers, les Ati Catalyst corrigent moins de bugs que nVidia et ne sont pas optimisés instinctivement pour tous les jeux.

Quoi pour qui...

Aussi, le choix n’est pas très cornélien. Si l’on désire jouer à bas prix, la HD 4850 fera très bien l’affaire en rapport à une 8800 GTS de la concurrence. Sa grande sœur se destinera aux joueurs plus hardcore. En résumé, à performances égales, les cartes estampillées nVidia sont plus chères, mais proposent des pilotes plus aboutis.

Ceux que la qualité obsède se dirigeront naturellement vers le caméléon, les autres devraient faire un bon choix avec les nouvelles Radeon, ou pas. Pour le confirmer, il va falloir attendre la publication des tests.