Bruxelles veut protéger les voyages réservés sur Internet

Jusqu'à présent, lorsque vous faites appel à une agence de voyages classique, vous êtes assuré de passer tranquillement vos vacances et d'être indemnisé en cas de gros problèmes sur place (hôtel insalubre, accident...). Une directive européenne datant de 1990 vous couvre en effet, que ce soit pour les transports sur place ou l'hébergement. En revanche, rien ou presque n'est prévu pour les réservations effectuées en ligne, puisque le concept même d'Internet n'était à l'époque qu'un vague projet de chercheurs et d'universitaires.

Or, des voyagistes peu scrupuleux profitent de la crédulité des internautes pour ne pas protéger leurs clients en cas de coup dur durant leurs vacances. La commissaire européenne en charge de la Justice, Viviane Reding, a déclaré que "67% des citoyens pensent être protégés lorsqu'ils achètent ces prestations sur Internet. Or ils ne le sont pas." Les problèmes rencontrés lors d'un voyage réservé sur le web étant bien plus fréquents qu'on ne le pense, Bruxelles a décidé de retrousser ses manches et de présenter de nouvelles mesures. Celles-ci seront calquées sur la directive de 1990 et pousseront le voyagiste à indemniser l'acheteur en cas de gros soucis durant ses vacances et à l'informer sur ses responsabilités. En revanche, il faudra attendre l'été 2014 pour que les mesures en question soient soumises au Parlement européen, et 2016 pour qu'elles soient appliquées.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire