Le CD fête ses 30 années d'existence

Si le projet de stocker de la musique et des données numériques sur un disque optique a été lancé entre 1978 et 1979, la commercialisation du premier lecteur de salon n'a démarré qu'en 1982. C'est en effet le 1er octobre que la première platine CD a été vendue au Japon, avec le disque 52nd Street de Billy Joel. Notez cependant qu'il ne s'agit pas du premier CD audio a avoir été gravé, l'album The Visitors d'Abba l'ayant précédé de quelques jours.

Le CD fête donc ses trente années d'existence. Certes, il connaît depuis une dizaine d'années de nombreux déboires, mais rappelons qu'il a malgré tout fait les beaux jours de l'industrie musicale, ainsi que celle du jeu vidéo et de la presse spécialisée. Il a aussi succédé aux supports magnétiques (bandes, cassettes et disquettes) pour stocker toutes nos données informatiques, avant d'être remplacé peu à peu par le DVD, puis par le disque dur externe ou des solutions cloud.

Le CD continue cependant à être très utilisé, notamment grâce à ses très faibles prix de production. Pour le grand public, un lot de 100 disques vierges se négocie à moins de 10 €, alors qu'un pack de 100 DVD vaut plus du double. Et même si l'industrie du CD audio se plaint chaque année de la chute de ses vente, elle continue à écouler des CD par millions. A titre d'exemple, il s'est vendu quelque 330,6 millions d'exemplaires aux USA sur l'année 2011 seulement. Le CD n'est pas mort, qu'on se le dise.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire