Apple sous l'oeil de la Commission Européenne

iTunes 7Il n’y a pas que Microsoft qui vient constamment se faire embêter par Bruxelles, Apple fait également partie du lot des entreprises implantées en Europe, et que la Commission Européenne surveille de près. Dernièrement, elle a dénoncé plusieurs plateformes de vente de musique en ligne, dont Apple, les accusant de restreindre la vente de musique en Europe.

Des prix inégaux en Europe ?

Selon la Commission Européenne, les accords passés entre Apple et les maisons de disque violent le droit européen de la concurrence. « Les consommateurs ne peuvent pas acheter de la musique d’iTunes dans leur pays de résidence, et subissent donc des restrictions dans le choix de l’endroit où acheter de la musique, et donc aussi dans la gamme de musique accessible et dans son prix », a expliqué le porte parole de la Commission Jonathan Todd.

Les explications d’Apple

Apple a expliqué vouloir mettre en place un service accessible partout en Europe, mais a abandonné l’idée suite aux exigences des maisons de disque. « Apple a toujours voulu mettre en place un unique magasin iTunes en ligne, accessible à tous, de n’importe quel pays membre. Mais nous avons été informés pas les maisons de disque qu’il y avait une limite légale aux droits qu’ils pourraient nous accorder », indique la firme dans un communiqué.

Un magasin iTunes pan-européen signifierait un prix unique dans chaque pays membre de l’union européenne. Or, ce n’est pas le cas aujourd’hui, notamment pour la Grande Bretagne, où les musiques sont vendues au prix de 0,79 livres sterling, soit 1,16 euro, contre 0,99 euro en France et en Allemagne, par exemple. La Commission Européenne a donc ouvert une enquête à ce sujet et a publié une série d’objections à l’encontre d’Apple et de quelques maisons de disque. L’affaire reste à suivre, mais pourrait conduire à une modification du prix des musiques sous nos contrées...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire