DADVSI et dommages collatéraux

Infos-du-Net.comLe projet de loi qu'on ne présente plus continue de faire parler de lui. D'un côté, c'est une nouvelle redevance sur la copie privée qui déchaîne les passions. De l'autre, c'est l'arrivée de Richard Stallman en France qui capte tous les regards.

Echanger le droit de copier contre celui de payer

C'est un peu l'impression que donne la dernière redevance proposée par la commission chargée de fixer les rémunérations à appliquer aux supports numériques. En effet, malgré la suppression du droit à la copie privée sur les DVD par la loi DADVSI, la taxe du même nom n'a pas été annulée. Mais plus encore, la nouvelle dîme prévoit de faire verser son obole à tous les acheteurs de disques durs de haute capacité. La nuance est dans la mention "dédié à" qui sous entend qu'elle ne s'applique qu'à un DD qui serait utilisé pour l'audio ou la video, notion floue s'il en est, avec une variation de prix allant de +28 à +70 euros selon la taille de la mémoire du périphérique.

Les DRM : Dieux, Rois et Maîtres ?

Le Président de la Free Software Fondation s'est vu rejeté à quelques mètres de Matignon, voyant son entrevue avec Dominique De Villepin refusée. Si les dirigeants d'Universal et de Microsoft avaient été reçus, aucune voix n'avait été laissée aux logiciels libres. Richard Stallman n'a donc pas pu "exprimer ses inquiétudes sur le projet droit d'auteur" ni présenter la liste des 165.000 signataires de la pétition "Non au projet de loi DADVSI" au Premier Ministre dont le rejet est exprimé comme une décision "mûrement réfléchie."

Source : Neteco.com
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
18 commentaires
    Votre commentaire
  • pastigo
    Citation:
    e Président de la Free Software Fondation s'est vu rejeté à quelques mètres de Matignon, voyant son entrevue avec Dominique De Villepin refusée. Si les dirigeants d'Universal et de Microsoft avaient été reçus, aucune voix n'avait été laissée aux logiciels libres. Richard Stallman n'a donc pas pu "exprimer ses inquiétudes sur le projet droit d'auteur" ni présenter la liste des 165.000 signataires de la pétition "Non au projet de loi DADVSI" au Premier Ministre dont le rejet est exprimé comme une décision "mûrement réfléchie."


    arf! ça me rappelle un sujet presenté il y a peu: "Paris s'autoproclame capitale du libre".
    0
  • isatis39871
    MDR pastigo ! Je m'en rappelle bien... C'est vrai qu'on a pas peur des contradictions en France.
    0
  • Drife
    nan mais qu'est ce que c'est que ces connerie ?
    y'en a marre de se faire plumer par tout ces connard!
    taxe CD , taxe DVD , taxe DD et puis quoi encore !!!!!
    moi j'ai besoin d'un disque dur de grande capacitée pour la video !!
    et il est pas normal que je paye encore une taxe supplémentaire pour ça !!
    marre de se faire entuber !
    PS : elle est ou cette pétition ?
    0