iTunes supprime les DRM, mais surveille ses fichiers

L’annonce par Apple de la disparition des DRM sur l’iTunes Store n’a pas manqué de faire parler, car pour la première fois, la totalité du catalogue de la plus grosse plateforme de téléchargement de musique est disponible sans protection numérique.

Pour autant, cela ne signifie pas qu’Apple ne garde pas un suivi des fichiers vendus sur son service. En outre, il s’avère que la firme est capable de remonter la trace d’un fichier avec ou sans DRM acheté sur l’iTunes Store et d’en retrouver l’acheteur...

iTunes un peu trop curieux ?


Pour Apple, disparition des DRM ne signifie pas pour autant liberté totale, ni anonymat préservé. Ainsi, s’il est désormais possible de se procurer n’importe quel titre de l’iTunes Store sans DRM, il convient de préciser que ce remaniement du catalogue n’empêche pas Apple de savoir ce que vous faites de vos fichiers.

Il est donc effectivement possible de transférer à volonté ces fichiers non protégés vers un autre ordinateur ou un baladeur de n’importe quelle marque. Mais les fichiers achetés sur l’iTunes Store sont tout de même marqués d’une signature numérique, et ce même s’ils ont été achetés sans DRM. Dans cette signature, il est notamment possible de trouver l’adresse mail du client qui a acheté le fichier en question.

En d’autres termes, il ne serait pas difficile pour Apple de retrouver l’acheter d’un fichier issu de l’iTunes Store si celui-ci venait à être diffusé sur un réseau de partage. Ce détail avait déjà été remarqué par certains internautes lors de la mise en place d’iTunes Plus l’année dernière, qui ne concernait alors qu’une minorité de fichiers. Aujourd’hui, c’est donc tout le catalogue qui est concerné par cette mesure, dont nous ne savons pas vraiment si elle est de l’initiative d’Apple ou si elle résulte d’une demande des majors...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
9 commentaires
    Votre commentaire
  • dayplayr
    plus de DRM, mais c'est parfait ça.
    Quand au traçage, tant que ça empêche pas la lecture ça me dérange pas. C'est une bonne idée même, sauf si le propriétaire du fichier se l'est fait voler à son insu...

    Quid par contre du réencodage pour mettre sur des cd ?
    1
  • Anonyme
    Je ne vois pas où est le problème !! Les DRM nous polluent la vie si on veux graver les musiques, les copier sur nos différents baladeurs numériques, bref, d'en faire une utilisation comme avec les K7 audio à une certaine époque.
    En revanche, de là à les diffuser pour du piratage, il y a une marge que peux de personne ne veux franchir, et si ces personnes se font taper sur les doigts, ça ne me choque pas.
    Une trace dans mes fichiers audio ? pas de problème !!
    1
  • lolo240
    à 1€ le morceau ils peuvent se les garder et si en plus on est fliqué ...!! je ne parle pas spécialement contre Apple mais contre les maisons de disques qui ont trouvé un moyen faramineux de brasser de l'or à moindre frais ..
    Pour moi la vente de fichiers musicaux numériques au tarif actuellement pratiqué est l'escroquerie du siècle car ça coute zéro centimes de fabriquer un mp3 ou autre fichier de ce genre, il n'y a pas de matière première c'est du vent de l'illusion et en plus vous n'avez pas la qualité optimale du son .
    Quand on achète un cd il y a de la matière la fabrication est réelle et a un cout il faut une presse pour le disque il y a aussi la fabrication du boitier et de la pochette etc... et le prix est quasi identique au fichier numérique ( cherchez l'erreur !!! )
    -1