Le gouvernement américain détruit pour 170 000 dollars de matériel informatique

L'an passé, le Département du Commerce aux États-Unis a dépensé plus de 2,7 millions de dollars pour éradiquer un malware. Jusque-là, rien de bien étonnant, même si la somme peut paraître astronomique. Les tétant de plus en plus virulents, la sécurité des machines passe aujourd'hui par un renforcement des dispositifs et des équipes, et elle n'a pas de prix. Reste que pour se préserver totalement de la menace, le Département du Commerce en question a dans la foulée décidé de détruire pour 170 000 dollars d'équipement informatique... et dans le lot des matériels mis à la benne, on trouvait des imprimantes, des téléviseurs et même des souris !

Selon le site The Verge, qui rapporte l'affaire, le département a été obligé d'arrêter la destruction de son matériel à cause de son budget limité. Au final, le malware en question était présent sur seulement 2 appareils, parmi les 250 qui ont été supprimés. L'un des responsables a affirmé que "la destruction de matériels informatiques était clairement nécessaire". Il a été simplement demandé par la suite au Département du Commerce américain de faire davantage attention à l'avenir, et de mieux se prémunir face aux cyberattaques.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Papounet17000
    Ben tant qu'à faire et que c'est le contribuable qui paie.

    je veux bien détruire ma maison si le contribuable m'en paie une autre encore plus belle.
    0
  • Papounet17000
    C'est dommage qu'ils ne connaissent pas les outils pour éradiquer les malwares, c'est efficace en général et moins onéreux qu'une presse.
    0