Le Grand Robert s'exporte en ligne

L’arrêt d’Encarta, annoncé la semaine dernière par Microsoft, n’est pas nécessairement signe d’une absence de diversité de l’information en ligne. Effectivement, dans le même temps, Le Robert annonce son arrivée en grande pompe sur Internet, et propose ainsi les différentes éditions de son dictionnaire sur la toile.

Un Robert en ligne


Le site propose donc principalement, sur abonnement de 3 à 12 mois, un accès à plusieurs éditions du dictionnaire : Le Nouveau Petit Robert de la langue française, Le Grand Robert & Collins ou encore Le Grand Robert de la langue française. L’abonnement est facturé, selon l’édition choisie, entre 2 et 4 euros par mois.

L’utilisation de ces dictionnaires en ligne s’avère assez simple, et se fait dans une interface plutôt classique, mais adaptée à l’utilisation d’un dictionnaire. Ainsi, il est possible de rechercher directement un mot en particulier grâce à un champ prévu à cet effet, ou encore de trouver des locutions ou des expressions composées à partir d’un mot. L’idée s’avère donc intéressante, et permet au dictionnaire de se renouveler et de se rendre plus accessible grâce à Internet. Nous regrettons toutefois la facturation au mois de ce genre de service, même si l’idée pourrait être de remplacer à terme l’édition papier du dictionnaire...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Marquant_Benjamin
    Je ne vois pas l'interet de payer pour un dictionnaire en ligne... Wikipédia fait mieux et il existe des dictionnaires gratuits. Alors de là à payer 4€ par mois alors qu'il est plus rentable d'acheter le dictionnaire version papier, je trouve ça vraiment nul.

    Un moyen de se faire plus d'argents et de rendre l'accès gratuit : des pubs (?)
    2
  • byronic
    Marquant_BenjaminJe ne vois pas l'interet de payer pour un dictionnaire en ligne... Wikipédia fait mieux et il existe des dictionnaires gratuits. Alors de là à payer 4€ par mois alors qu'il est plus rentable d'acheter le dictionnaire version papier, je trouve ça vraiment nul.Un moyen de se faire plus d'argents et de rendre l'accès gratuit : des pubs (?)


    J'imagine que Le Robert aura un plus comparé aux autres sites gratuits et a Wikipedia, dont il ne faut pas en faire une parole d'évangile, si il y a une période d'essai ca me tenterais vachement d'y jeter un œil ;)
    0