DustBot : Wall-E vient chercher nos poubelles

Certains inventeurs ont trop regardé Wall-E. Sur une initiative de la Commission européenne, un robot a été conçu pour seconder (ou remplacer) les éboueurs. Son nom, DustBot.

Un GPS dans la poubelle

À l’allure ventripotente, il inspire l’attendrissement. Doté de deux roues, il bat déjà le pavé dans la ville italienne de Pontedera. Il s’utilise à la commande. Pour solliciter ses services, l’habitant passe un appel à sa société en l'informant de son adresse. DustBot récupère ces données et les programme sur son GPS. Quelques minutes plus tard, il fait le piquet devant la porte, attendant qu’on lui apporte son repas. Pourvu de plusieurs bacs, il joue la carte écolo. Un casier pour le tout-venant, un autre pour le verre et un dernier pour le plastique.

Plus écolo, plus pratique

Une fois son affaire accomplie, il retourne à son entrepôt pour vider son chargement. Son avantage est écologique et pratique. Alors qu’un camion poubelle consomme 50 litres pour 100 kilomètres, DustBot fonctionne à l’électricité. De plus, de par sa petite taille, il peut se faufiler dans les ruelles, ce qui n’est pas l’apanage des ramassages de poubelles actuels. Selon les inventeurs de ce concept, ils auraient suffisamment de commandes pour lancer une production à grande échelle.

Vers une Europe responsable ?

D’autres projets du même acabit ont été annoncés en 2008 dont DustClean, qui nettoie les trottoirs et DustCart, qui vérifie leur propreté et ramasse les détritus. Si tout cela parvient à se mettre en place, il serait intéressant de voir si les villes européennes seront mieux traitées par les citoyens.