EMI supprime des emplois et lache ses petits chanteurs.

EMI, le numéro trois mondial des groupes d'édition musicale, va supprimer environ 20% de ses artistes pour réduire ses coûts et supprimera 1 500 employés. Le groupe passera donc de 7 500 employés a 6 000.

On pourrait donc en conclure que pour le moment, ils n'accepteront pas de nouveau groupe. Le piratage détruit donc bien la musique, puisque de nouveaux artistes ne peuvent émerger, ne favorisant pas la diversité et la nouveauté...

L'éditeur va aussi lacher ses petits artistes sous contrat, notamment en Europe Occidentale. Les artistes concernés sont "des chanteurs confidentiels", ou avec des "performances décevantes", a indiqué EMI, car "il faut s'assurer que les ressources soient consacrées là où elles vont générer le plus de succès".
Le piratage, dont EMI est victime comme les autres éditeurs, serait la principale cause de cette décision, érodant chaque année le marché mondiale d'EMI.

Source : Le journal METRO

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • g01d83rg
    quelle belle connerie

    voila la solution a la non vente de leur merde

    dire que c est a cause du piratage

    le seul truc pour vendre c est de passer 1000 fois leur chanson de merde a la radio
    0