Acheter Facebook / stopper les révolutions ? Ça vous fera 150 milliards Monsieur

Et si Facebook était racheté par un roi d’Arabie Saoudite ? C’est ce que laisse entendre le site DawnWires, qui croit savoir que le roi Abdallah aurait suivi les conseils de Goldman Sachs et offert 150 milliards de dollars pour s'offrir Facebook. La raison ? Le roi en voudrait à Mark Zuckerberg pour avoir laissé les révolutions tunisienne, égyptienne et désormais libyenne se propager via Facebook.

Toujours selon ce site, la transaction serait payée cash. Rappelons que Goldman Sachs a déjà investi 450 millions de dollars dans le site, dont la valeur est estimée à 50 milliards de dollars. Bien évidemment, Mark Zuckerberg n'a pas donné suite à cette proposition.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
15 commentaires
    Votre commentaire
  • roromania
    Bien Mark !

    N'empêche quand Facebook sera en bourse, ça se passera pas comme ça...
    1
  • bilox2000
    c'est le début de la fin pour facebook.
    1
  • nomura
    Comme si le roi avait 150 milliards de dollars. Le pays peut-être, mais pas lui directement. Ok, c'est presque la même chose dans ce pays, mais faut le souligner.

    @bilox2000 : retourne te coucher
    -1