Froyo est le plus populaire des Android

Selon une étude réalisée par Google, Froyo (Android, 2.2) serait de très loin le système d'exploitation Android le plus installé. Juste derrière lui on trouve Android 2.1. À long termes, cela pourrait être un problème pour Google.

L'une des plus grandes limites à la fragmentation d'Android est la difficulté de profiter des dernières mises à jour. Des mises à jour déployées par les fabricants sont parfois retirées en urgence pour cause de problèmes graves et les consommateurs doivent attendre que les constructeurs sortent une version pour leurs terminaux, ce qui peut parfois demander un temps relativement long.

L'étude de Google expose clairement ce problème. 61,3 % des utilisateurs tournent sur Android 2.2 alors qu'une version 2.3 (0,7 %) est disponible depuis décembre 2010 et qu'une version 2.3.3 (1 %) a été publiée en février dernier. Le deuxième système Android à peupler les smartphones est la version 2.1 (29 %). À titre de comparaison, certaines estimations affirment que 90 % des iPhone utilisent la version la plus à jour. Même si ces résultats son à prendre avec des pincettes, ils montre le contraste entre l'approche d'Apple et de Google.

Il est important de remettre étude dans son contexte en rappelant que tous les terminaux Android ne prennent pas en charge les dernières mises à jour. Néanmoins, c'est justement un des effets indésirables de la fragmentation. Google ne peut pas garantir les mises à jour de tous les terminaux dont il ne maîtrise pas la conception. On peut néanmoins se demander si cela ne risque pas de mettre les utilisateurs dans des situations difficiles lorsqu'une faille importante sera exploitée. C'est pour l'instant un cas d'école, mais rien n'indique que l'histoire ne se répètera pas (cf. « Le premier virus a 40 ans »).

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    ces résultats son à prendre avec des pincettes, ils montre le contraste

    Coquilles.

    Espérons que les constructeurs soient plus réactifs.
    0
  • shooby
    d'où l'importance pour google "d'imposer" aux fabricants de portables qui utilisent android un cahier des charges précis, sur les composants, la connectique (pas mal pour ensuite proposer des docks ou autres accessoires android), les capacités de mises à jour ...
    0
  • Anonyme
    Sans compter que le "on air" n'est pas disponible pour beaucoup de fournisseurs et constructeurs, et que pour ma part (Samsung Galaxy S), impossible de passer à Froyo, puisque le logiciel Kies ne fonctionne pas correctement, ou qu'il me dit qu'il n'y a pas de mise à jour officielle pour mon téléphone... alors qu'il en existe une. La plupart des bidouilleurs sont équipés, les autres ...
    0