Contrôler son nom sur Google

Se faire « Googler »est une action qui est la hantise de nombreux utilisateurs d’Internet. Comment peut-on protéger ses informations numériques lorsque quelqu’un tape notre nom sur le célèbre moteur de recherches ? Et bien Google a trouvé la solution.

Gérer son référencement

Depuis le 21 avril 2009, les utilisateurs américains de ce moteur de recherche peuvent un peu contrôler la visibilité des informations qui les concernent. Ils ont désormais leur mot à dire sur les résultats de Google. Cela passe par l’interface Profiles disponible sur le site de Google.

Il suffit de renseigner les champs libres comme sur son Facebook. Plus les informations seront complètes et plus celles-ci remonteront dans les recherches de Google. Une manière ingénieuse pour prendre le pas sur des photos que l’on aimerait oublier, par exemple.

Adresse public et souci d'objectivité

L’inconvénient principal de cet ajout de fonctionnalité se situe au niveau des adresses Gmail. En optant pour ce service Google, il est à l’heure actuelle impossible de cacher son adresse mail. Elle apparaîtra donc en public, un défaut qui pourrait être corrigé si Google proposait un système d’identifiant.

Second point, ce système perturbe l’objectivité de Google puisqu’il est désormais possible de trafiquer (un peu) ses résultats. Si le système de sécurité de Google n’est pas au point, certaines entreprises pourraient en profiter pour booster leur référencement. Bientôt disponible en France, ce système n'est pas à caractère philanthropique. En effet, les informations saisies par l'utilisateur tomberont dans les bases de données de Google. Le géant américain pourra alors s'en servir pour proposer des publicités ciblées ou d'autres liens indésirés.

Google Profiles

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
8 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Dr_cube
    Personnellement j'ai mis du temps pour nettoyer la page de résultats de mon nom, et pour faire monter mon site perso en premier. Il y a une grosse inertie, et des résultats effacés restent tout de même consultables dans le cache de Google pendant des lustres.

    Mon problème est venu principalement d'un site de jeux vidéo peu scrupuleux, sur lequel je m'étais inscrit en 2004. Lors de l'inscription, le contrat spécifiait l'utilisation que le site allait faire de mes données personnelles. En particulier, mon nom et mon adresse ne seraient utilisés que pour recevoir des lots remportés lors d'enchères organisées par le site. En 2008, le site a évolué sans prévenir, et s'est transformé en une sorte de réseau social. Surfant sur le succès de Facebook, le site affichait ostensiblement les noms des membres à la place de leur pseudo. Pourtant, aucun nouveau contrat n'a été signé numériquement par les utilisateurs existants.
    En quelques minutes, les robots Google ont associés mon vrai nom à tous les messages de forums, tous les commentaires d'articles que j'avais pu poster pendant 5 ans. Ce qu'on dit sous convert de l'anonymat, protégé par un pseudonyme, n'est pas forcément du même ordre que ce qu'on dit sous notre véritable identité, et c'est là tout l'intérêt du web...
    Ce site a donc clairement mis en danger ses utilisateurs.
    Et ce n'est pas leur seule erreur : les utilisateurs "bannis" n'ont aucun moyen de modifier leurs données (à part en contactant les administrateurs, ce qui peut être long). Pire encore, ils ont récidivé ! Ils avaient ouvert un autre site consacré au cinéma, qui reprenait (illégalement !) la même base de données de membres que le site de jeux vidéo. Lorsqu'ils ont fait évoluer leur site de cinéma, ils ont de nouveau publié les coordonnées de tous leurs utilisateurs, et Google s'est fait une joie de tout manger une seconde fois !

    Je n'ai pas porté plainte par manque de temps, mais si je l'avais fais ils encouraient 3 ans d'emprisonnement et 100000 euros d'amende (d'après la CNIL).

    C'est un problème très sérieux, et il faut faire vraiment très attention à nos données personnelles.

    La tendance s'est d'ailleurs bien inversée. Quand j'ai commencé à faire des sites Web dans les années 2000, la CNIL préconisait de sauvegarder le minimum de données personnelles. Il fallait remplir de gros formulaires pour déclarer la moindre base de données susceptible de contenir des données personnelles. Aujourd'hui tout s'est inversé, puisque les sites sont obligés de conserver certaines données personnelles pendant une certaine durée (notamment les IP), et plus aucune déclaration n'est nécessaire.
    1
  • Nontenda
    Voilà Dr_Cube a tout dit :D

    Sinon, c'est bizarre que les gros Trolleurs de Goggle & co n'ont pas encore fait remarqué le manque de confidentialité oO

    Ah ? Je viens de le faire remarquer ?
    Bon ben...
    []
    0
  • Anonyme
    Donc si j'ai bien compris, n'importe qui peut créer un profile avec le nom d'une personne qu'il n'aime pas et le remplir d'info bidons dans le but de lui nuire ?
    Et cela remontera encore mieux dans les résultats Google qu'une simple page ?
    Et pour les personnes qui partagent le même (prénom,nom) ?

    Je ne suis pas un google paranoïaque mais là j'ai d'énormes doutes sur le concept...
    0