Microsoft n’a même pas peur de Google !

Infos-du-Net.comLe fondateur de Microsoft se dit serein quant à l’avenir de sa société pour les années à venir.
Alors que tout le monde pense que la firme de Redmond risque de perdre son monopole, puisque son marché se fait attaquer de toutes parts (Firefox, Google, ...), Bill Gates assure à la presse française que son entreprise part confiante pour la suite et affirme que « Google est un concurrent comme les autres »...

Bill Gates est confiant

Google continue de grimper à une vitesse folle, à telle point que les spectateurs lorgnent de plus en plus du côté de Microsoft, grand concurrent du moteur de recherche, que l’on attend à voir entrer dans un guerre de front avec son adversaire.
Pourtant, alors que Steve Ballmer se fait en secret la promesse d’enterrer l’entreprise qui lui pique ses employés, Bill Gates de son côté fait preuve de beaucoup plus de flegme et de calme en affirmant qu’il n’y a aucune raison de s’inquiéter de Google plus que d’un autre.
Le fondateur de l’entreprise est donc très confiant, ne semblant même pas imaginer que son concurrent puisse renverser un jour sa domination.

"Microsoft, ils sont pas invincibles, mais presque..."

"En trente ans, on nous a prêté pas mal de challengers ! IBM a toujours été là, parfois de manière plus intense. Il y a cinq ans, Yahoo était très petit et Google n'existait pas. A l'époque, vous auriez peut-être dit que Netscape risquait de tuer Microsoft ou Sun Microsystems. Rappelez-vous l'époque où Larry Allison ou Scott McNealy parlaient d'ordinateur en réseau et de la fin du PC. Aujourd'hui, plus personne n'en parle. Je ne dis pas que Yahoo et Google vont disparaître. C'est peut-être Microsoft qui va disparaître... Mais le marché demande des innovations. Nous avons parié sur XML, sur les services Web, sur les nouvelles versions de Windows, sur la XBox, sur MSN. Nous sommes heureux d'avoir fait ces paris".
Voici ce que répond Bill Gates lorsqu’on lui parle de la concurrence de Google qui se montre de plus en plus aggressif.
Microsoft est en effet une entreprise qui profite d’une expérience que d’autres, comme Google, n’ont pas.
Et il faut avouer que détruire une entreprise qui tient le marché en laisse depuis près de 10 ans n’est pas donné à tout le monde.
Seul le futur pourra donc nous dire ce qu’il en sera vraiment, bien que l’ambition de Google peut laisser l’outsider espérer ébranler la suprématie du géant de Redmond, tel David contre Goliath...

Source : Silicon
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
15 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • CRicky
    Tiens, ça me rappelle le temps où il prédisait que windows serait moins utilisé que Ms-DOS, et surtout que le 640ko de mémoire conventionnelle serait toujours suffisant :-D
    Bon, le point de vue commercial, c'est plus son truc, donc on verra bien :-)
    0
  • Kandal@IDN
    Citation:
    "En trente ans, on nous a prêté pas mal de challengers ! IBM a toujours été là, parfois de manière plus intense. Il y a cinq ans, Yahoo était très petit et Google n'existait pas. A l'époque, vous auriez peut-être dit que Netscape risquait de tuer Microsoft ou Sun Microsystems. Rappelez-vous l'époque où Larry Allison ou Scott McNealy parlaient d'ordinateur en réseau et de la fin du PC. Aujourd'hui, plus personne n'en parle. Je ne dis pas que Yahoo et Google vont disparaître. C'est peut-être Microsoft qui va disparaître... Mais le marché demande des innovations. Nous avons parié sur XML, sur les services Web, sur les nouvelles versions de Windows, sur la XBox, sur MSN. Nous sommes heureux d'avoir fait ces paris".


    OwNeD
    0
  • Hendrix_
    Je ne pense pas non plus qu'ils aient quelque chose a craindre de Google.
    0