Hadopi passe la deuxième : menaces pénales

Hadopi a annoncé qu’il était passé à la deuxième étape de la Riposte Graduée et que les lettres recommandées menaçant les internautes de sanctions pénales seraient très prochainement envoyées.

Changement de ton

Le ton change nettement. Dans le premier courrier envoyé par email, Hadopi se voulait pédagogique. Dans ce nouveau message, l’autorité est plus sèche et menaçante. Elle cite le code de la propriété intellectuelle et rappelle les sanctions possibles. On regrette néanmoins qu’il n’y ait toujours aucune mention des offres légales disponibles ou des mesures qu’il est possible de prendre pour sécuriser sa connexion Internet et qui ne sont pas toujours connues du grand public. Le courrier se termine en précisant qu’une nouvelle infraction peut entraîner la suspension de son accès à Internet et le paiement d’une amende.

De la pertinence d’Hadopi

Cette nouvelle étape montre qu’Hadopi avance, mais il est possible de se demander si elle le fait dans le bon sens. Sur les 100 000 demandes d’identifications envoyées depuis la mise en place de ce projet, 70 000 ont eu pour conséquence l’envoi d’un email. Or, moins seulement un dixième des personnes concernées a contacté les autorités compétentes pour contester cette décision et il est impossible de savoir si le reste a lu le message. En effet, les internautes peuvent utiliser une autre boîte email que celle qui est enregistrée auprès du FAI.

Une chose est sûre, Hadopi attend la phase trois de son plan pour saisir le parquet et entamer les poursuites pénales. Reste maintenant à juger de l’efficacité de ce système.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
17 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Sundevil
    Citation:
    En effet, les internautes peuvent utiliser une autre boîte email que celle qui est enregistrée auprès du FAI.


    Ca c'est le problème du particulier, pas d'hadopi.

    Quand ils seront à la phase trois et que plusieurs milliers de personnes auront leur connexion coupé, on aura peut être enfin une réaction de la population (autre que les geeks j'entends).
    1
  • Dalc
    Je suis chez free et je n'ai pas d'adresse @free par exemple :)
    -2
  • Sundevil
    Tu dois en avoir une, maintenant tu ne l'utilises pas, ce qui n'est pas pareil.

    Je suis chez free aussi et j'ai une adresse free de base que je n'utilise pas mais je récupère quand même les mails sur gmail au cas ou.
    1