ISA : le boîtier qui appuie sur les freins londoniens

A Londres, les excès de vitesse de certains véhicules sont régulés pas la voiture elle-même. L’opération est effectuée automatiquement par un boîtier électronique relié au système de navigation GPS.

Une collaboration avec le GPS

Le fonctionnement de l’ISA se rapporte à un régulateur de vitesse intelligent. Dans son principe de fonctionnement, le GPS lui indique la vitesse limitée sur chaque route et rue de la capitale britannique. Une fois réceptionnée, cette information lui permet de couper l’accélération du véhicule pour le maintenir à la vitesse autorisée. Si le cas se présente, il peut également le faire ralentir.

Limiter la pollution

Pour l’instant, l’ISA est à l’essai sur un taxi, un bus et une vingtaine de voitures officielles. À terme, si le système réussit à faire ses preuves, il pourra être équipé sur la voiture de mister tout le monde. Ce système a été commandé par Londres qui souhaite l’utiliser pour faire diminuer la pollution entre ses murs et augmenter la sécurité routière par la même occasion. Dans son principe, on pourrait noter que certaines situations peuvent requérir une vitesse supérieure à celle légale. Dans ce sens, un mode de l’ISA lui permet de simplement avertir vocalement le conducteur sans agir sur les pédales.